Le poncho : un accessoire de mode pratique

A la fois ancestral et contemporain, le poncho est un vêtement qui fait partie de la tradition textile péruvienne. Il a su traverser le temps et les frontières pour être présent en Asie, dans les cultures Incas, Nazcas et Paracas. Découvrons ici l’histoire du poncho, les secrets de sa popularité de nos jours, ainsi que les nombreuses manières de le porter.

Origines et histoire du poncho

Le poncho est un vêtement typique et un héritage traditionnel du Pérou, il est conçu comme un manteau simple qui protégeait les peuples du froid de l’hiver. Il se compose d’un morceau de tissu épais en forme de rectangle, coupé au milieu pour pouvoir faire passer la tête. Le tissu tombe sur le corps et ses extrémités permettent aux bras de bouger librement.


Le poncho en laine est un vêtement d’extérieur qui était utilisé à l’origine par les campagnards et qui était un indispensable des voyages à cheval. C’est un vêtement idéal pour la protection contre la pluie, la poussière, le chaud et le froid. Chez les péruviens, chaque homme possédait son propre poncho et son utilisation dépendait du contexte et de la situation.

A pied, et en hiver, le poncho était enroulé autour du corps pour protéger du froid, et par temps chaud il était porté autour de l’épaule. A cheval, il était soit enroulé autour de la ceinture soit porté de manière naturelle pour protéger le corps et les cuisses. Le poncho en laine était aussi largement utilisé en guise de couverture pour dormir.

Pourquoi le poncho a-t-il autant de succès ?

Le poncho est un vêtement intemporel qui a traversé le temps et les frontières sans prendre une ride. Il se porte de plusieurs manières et apporte du style, confort et élégance. Aussi bien à la maison au coin du feu que dans la rue, le poncho propose un côté relax en même temps qu’un look bohème et ethnique.

C’est un vêtement qui apporte un aspect cocooning, tout en étant chic et tendance et surtout très pratique. Le poncho est en effet facile à porter et protège efficacement du froid et de la pluie, et c’est ce qui fait sa popularité.

Si à l’origine le poncho était porté en hiver, pour des raisons de protection, aujourd’hui il a su se transformer en un véritable phénomène de mode, décliné en plusieurs versions. Les manières de le porter sont infinies, et sa coupe souligne avantageusement la silhouette en mettant en valeur les jambes. Il suffit d’associer le poncho avec un jean slim fit ou un pantalon en cuir, ainsi que des bottines à talon, pour être parfaitement stylée.

Comment porter le poncho avec style ?

Le poncho s’adapte aisément à tous les styles, à toutes les morphologies, et quelle que soit l’occasion. Il ne remplace certainement pas un gros manteau ou une doudoune mais il est parfait en période d’automne, pour tenir au chaud, avec style et élégance.

Le poncho est un vêtement qui relooke instantanément une tenue, même la plus basique et la plus classique. N’hésitez pas à l’adopter, pour un air furieusement tendance. Inspiré des cultures latino-américaines, il apporte un style ethnique et fantaisie. Vous avez le choix entre un poncho moderne que vous trouvez dans la grande distribution, ou un poncho à fabrication artisanale, avec le savoir-faire népalais.

Le poncho en total look noir

Étant considéré comme un manteau universel, le poncho noir convient à des tenues sophistiquées ainsi qu’à un look chic. Il est parfaitement adapté à tous les types d’occasions et peut être associé à une robe noire ou à un pantalon noir. Le total look noir avec un poncho est facile à composer, pratique, et élégant.

Oser les couleurs avec le poncho

A l’origine, le poncho était fabriqué avec des fibres organiques, et les peuples d’Amérique qui le portaient privilégiaient les couleurs naturelles. Ainsi, les teintes dominantes étaient le marron, le bordeaux, le noir ou le beige.

Aujourd’hui la gamme de couleurs et de teintes est beaucoup plus variée et plus riche. On le retrouve dans les tons qui font la tendance de chaque hiver et il s’adapte facilement à toutes les modes. Le poncho moderne ne passe jamais inaperçu et il attire les regards par la classe qu’il apporte à une tenue.

Il se décline dans des couleurs vives comme le rouge, le rose ou le jaune vif, pour agrémenter une tenue classique ou mettre l’accent sur un look plus sobre. Sinon un poncho aux douces couleurs pastel est idéal pour les journées de grisaille pour y mettre un peu de soleil.

Osez le poncho coloré avec une jupe courte et des bottes, ou avec un pantalon aux couleurs classiques.

Porter un poncho avec une robe courte

Et si vous profitiez du beau temps tout en restant bien au chaud sous votre poncho ? Selon vos envies, et les couleurs que vous aimez, associez un poncho de couleur claire à une robe dans les mêmes tons ou de couleur noire. Que ce soit par temps frais ou pour les journées plus douces, le poncho saura s’adapter et vous apporter le confort nécessaire.

N’hésitez pas à essayer le poncho noir avec des motifs ethniques, sur une petite robe noire, pour un look chic et tendance.

Ajouter un bonnet ou un chapeau

Inspirez-vous des peuples d’Amérique, et reproduisez leur look, en accompagnant votre poncho d’un bonnet. Que ce soit avec un chapeau moderne ou avec un bonnet en laine, vous pouvez jouer avec les accessoires pour apporter plus de style à votre tenue.

Adopter un style boho chic avec un poncho

Si vous êtes adepte du style hippie ou de la tendance bohème, alors le poncho est le vêtement qu’il vous faut. C’est un accessoire de mode qui a refait son apparition en occident avec la montée en force du mouvement hippie. Ce style a rencontré tellement de succès qu’il est aujourd’hui devenu un incontournable de la mode.

Pour un look boho chic, le poncho se porte volontiers avec une robe longue, en jouant sur des couches de couleurs et de tons.

Adapter le poncho à votre morphologie

Si vous êtes petite, privilégiez le poncho graphique-chic, avec un contraste de couleurs aux bords. Si vous avez plutôt une grande taille, vous pouvez jouer l’élégance en portant votre poncho version bohème-chic. Pour les femmes qui ont quelques rondeurs, il vaut mieux adopter les matières souples comme la maille, pour un style cool et facile à vivre

Les pouvoirs de la respiration

Respirer , c’est vivre … Au moment de la naissance, respirer est le tout premier réflexe, qui est indispensable, et généralement inconscient tout au long de notre vie. Nous respirons en moyenne 15000 fois par jour !

La respiration est le mécanisme qui nous permet d’apporter de l’oxygène à notre corps, et d’évacuer le CO2.

Un moyen simple et efficace pour se relaxer, et revenir à l’instant présent !

Nos émotions affectent notre respiration, et le contrôle de notre respiration agit sur nos émotions : les respirations conscientes sont relaxantes et régénératrices et nous ramènent instantanément dans l’instant présent. C’est un moyen puissant pour rester zen dans n’importe quelle situation !

L’une des bases du yoga et de la méditation.

Lors des postures et enchainements de yoga, il est essentiel de maitriser sa respiration, et de synchroniser celle-ci avec les mouvements, afin de profiter au maximum des bienfaits des Asanas (postures de yoga).

L’une des techniques de base de la méditation est de se concentrer sur sa respiration, de l’observer, afin de centrer sa conscience à l’intérieur de soi.

Aujourd’hui de nombreuses méthodes et techniques de respirations sont enseignées dans les centres de yoga et de bien-être. La cohérence cardiaque, par exemple, est utile pour calmer les battements du cœur, et agit instantanément sur le stress ou l’anxiété.

De nombreux autres bienfaits …

Pour se donner de l’énergie à un moment donné, il suffit d’inspirer profondément par le nez et souffler par la bouche pendant l’effort (sportif par exemple).

Bien respirer nous aide à être plus vif et plus concentré. Si vous avez des difficultés à vous endormir, des exercices de respiration peuvent vous être d’une grande aide ! Ces techniques sont aussi efficaces pour maitriser la sensibilité à la douleur.

Comment bien respirer ?

La plupart des personnes respirent uniquement avec le haut du thorax, cette respiration appelée respiration thoracique n’est pas complète car les poumons ne se remplissent pas entièrement.

Pour respirer plus profondément, il faut utiliser la respiration ventrale (ou abdominale), et le diaphragme, ce muscle qui se contracte lors de l’inspiration pour laisser les poumons se remplir d’air, et qui se dilate lors de l’expiration.

Vous devez sentir votre ventre se gonfler, lors de l’inspiration et se relâcher lors de l’expiration. Prenez votre temps, à titre indicatif, 5 secondes pour inspirer et 7 secondes pour expirer, même plus si vous le souhaitez. Vous pouvez aussi visualiser que vous envoyez de l’oxygène à chaque partie de votre corps, organes et cellules, jusqu’au cerveau et aux orteils !

La respiration ventrale pratiquée seulement quelques minutes par jour apporte de nombreux bienfaits à l’organisme : meilleure circulation sanguine, meilleure oxygénation des organes, baisse de la tension artérielle, baisse de l’acidité du corps, et augmentation de la DHEA (l’hormone de jouvence)…

Il est conseillé d’inspirer par le nez car les petits poils à l’intérieur des narines font office de filtres qui empêchent certains polluants d’entrer dans vos poumons.

Dès que vous vous sentez un peu fatigué ou stréssé, lorsque vous souhaitez méditer, ou avant de dormir, ou simplement pour le plaisir, pensez à respirer par le ventre !

Le système respiratoire.

La symbolique des couleurs

Les couleurs sont omniprésentes dans notre quotidien. Elles font partie des premières notions que nous apprenons en grandissant.

symbolique des couleurs
Symbolique des couleurs

Derrière chaque couleur se cache un sens et une symbolique profonde, qui peut varier selon l’époque, la culture ou le vécu de chaque individu.

La chroma-thérapie est une médecine douce utilise les vibrations des couleurs pour améliorer la santé et le bien-être.

Voici quelques pistes pour vous aider à y voir plus clair 😉

La couleur jaune

Le jaune, est une couleur vive, joueuse, pleine d’énergie. C’est la couleur de l’or et du soleil, du blé, du maïs et du miel.. C’est la couleur de la prospérité et du succès. Il soignerait la rate et l’estomac.

Symbolique de la couleur jaune

La couleur bleu

Le bleu est la couleur de la pureté, de l’intériorité, de la paix, de la confiance et de la vérité. C’est une couleur rassurante et rafraîchissante !

symbolique de la couleur bleue
Symbolique de la couleur bleue

La couleur rouge

Le rouge est une couleur énergique et sensuelle, qui symbolise la vie et l’amour, la passion… Mais le rouge symbolise aussi la colère, l’interdiction ou le danger. Il soignerait le cœur et l’intestin grêle.

symbolique de la couleur rouge
Symbolique de la couleur rouge

La couleur violet

Le violet, qui est un mélange de bleu et de rouge est la couleur de la spiritualité et du cosmos. C’est une couleur apaisante.

symbolique de la couleur violet
Symbolique de la couleur violet

La couleur verte

Le vert représente la nature et l’harmonie. Il est ainsi synonyme de chance, de liberté, d’espoir, de créativité, de renouveau. Il soignerait le foie et la vésicule biliaire.

symbolique de la couleur vert
Symbolique de la couleur vert

La couleur marron

Le brun, ou marron, est la couleur de la terre et du bois : chaleureuse et maternelle, il symbolise la douceur et le confort.

Symbolique de la couleur marron

La couleur blanche

La couleur blanche symbolise la pureté, l’équilibre et l’innocence. Elle soignerait les poumons et le gros intestin.

Symbolique de la couleur blanche

Conclusion

Pour bénéficier des bienfaits des couleurs, vous pouvez utiliser les vêtements ou les minéraux, mais aussi la décoration. En règle générale, des couleurs vives et toniques vous apporteront la joie de vivre, et les couleurs neutres vous apporteront la sérénité.

Laissez vous guider par vos goûts personnels et par votre intuition !

Le Svastika, un symbole de chance et de bonne fortune

« Dans les temps anciens le Svastika, possédait un pouvoir magique, qui protégeait son porteur, des dangers et des blessures.
Pour toi il réalisera tous les voeux, et si j’avais son pouvoir, ils se réaliseront, en cet instant même »

Le svastika, 卐 ou 卍, est un symbole cosmique mettant en scène le mouvement perpétuel de rotation : celui des étoiles, des planètes et de l’univers. Il symbolise toutes les évolutions possibles, mais aussi le feu et le soleil, la paix, le bonheur et la vie.

Son origine est très ancienne, elle remonterait selon certains historiens à la préhistoire…

Symbole très utilisé chez les jaïns, les bouddhistes, les hindouistes mais aussi dans beaucoup d’autres civilisations, comme la Grèce ancienne, les Mayas, les Celtes, les Touaregs ou l’Afrique noire…

En Chine le svastika symbolise la sagesse de l’éternité. Au Japon, on le nomme « Manji » et il symbolise l’amour et la compassion infinie.

Son éthymologie viendrait de SVA : le Soi, et TIKA : Commentaire, ou « Faire le tour de ».

En langue sanskrite, SVATI signifie bonheur.

Un svastika sur le toit du temple de Bulguska, en Corée du Sud. Ce temple est un trésor national, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, dont la construction remonte au VIIIème siècle.

En occident, avant les années sombres de la seconde guerre mondiale, le svastika était un symbole familier utilisé comme porte bonheur, surtout chez les britanniques ayant vécu aux Indes, comme Rudyard Kipling qui l’utilisait comme illustration dans ses livres.

Le symbole fut repris et perverti à partir de 1920 par les nazis qui le rendirent tristement célèbre.

A partir de la seconde guerre mondiale, de nombreux pays (mais pas l’Inde !) ont cherché à « nettoyer » toutes les svastika pour éviter la confusion et ne pas faire référence aux horribles crimes des nazis.

Il convient aujourd’hui de rétablir la vérité sur ce symbole ancien !

Ganesh et Svastika
Ganesh est parfois représenté sur un lit de svastika, car, comme Ganesh, le svastika représente de nombreuses forces positives, comme le bien-être et la connaissance des cycles éternels.

Mon temple préféré à Bangkok : le Pariwat !

Le temple Pariwat à Bangkok est l’un des temples les plus surprenants de la Thaïlande !

Le temple Pariwat est un temple bouddhiste de style résolument moderne situé à Bangkok, sur la rive droite du fleuve Chao Phraya. Il est peu connu et éloigné des circuits touristiques traditionnels.

Un temple atypique et incongru

Lors de ma visite, le temple était quasiment désert, mis à part les talentueux et méticuleux artistes qui poursuivent la construction du temple secondaire, inachevé à ce jour, et dont la construction devrait se poursuivre pendant au moins les dix prochaines années.

Le fait que le temple soit peu fréquenté des touristes, et que l’entrée soit gratuite a rendu ma visite d’autant plus agréable. Comme pour les autres temples du pays, il est nécessaire, par respect des coutumes locales, de se couvrir les épaules et les jambes pour le visiter, et de se déchausser pour rentrer à l’intérieur du temple.

L’un des personnages fantastiques du temple Pariwat à Bangkok

De nombreuses statuettes très surprenantes

Ce temple très original est aussi surnommé le temple de David Beckham, car on y trouve une statue de ce célèbre joueur de foot, entouré par les statues de deux anciens premiers ministres thaïlandais, dans une salle de prière généralement fermée au public. Il est possible de demander aux moines d’ouvrir la porte si vous voulez les voir.

Vous découvrirez à l’extérieur, comme à l’intérieur des temples, des magnifiques figurines thaïlandaises, mais aussi des centaines d’autres animaux et personnages insolites, ou des caricatures incongrues tels que Picachu, Obama, Che Guevara, Jacky Chan, Batman, Superman, Popeye…

Sculpture de Pinocchio à l’extérieur du temple Pariwat de Bangkok

Autant de référérences à la culture américaine (personnages de Walt Disney : Mickey Mouse, Donald Duck, Winnie l’Ourson, le Capitaine Crochet…), ou occidentale (Albert Einstein, William Shakespeare…), mais aussi des divinités indiennes, des figurines chinoises et des dieux de la mythologie grecque et des empereurs romains !

Un homme oiseau mythologique, belle statue du temple Pariwat

A l’intérieur du temple principal, vous pourrez admirer un grand Bouddha doré datant XIIIème siècle après JC.

Les escaliers extérieurs représentent un monde aquatique fabuleux, peuplé de grenouilles portant des chapeaux, de papillons colorés, de dragons très mignons à l’air gentil ou menacant… ainsi que des lézards, des escargots, des libellules, des oiseaux, des sirènes et des fleurs de lotus…

Le tout agrémenté de mozaiques de faiences colorées et de pierres précieuses et semi-précieuses : jade, oeil de tigre, lapis-lazuli, turquoises, onyx, rubis… Une visite inoubliable pour un étonnant mélange de styles et de cultures !

Aum, la vibration originelle

Aum (ou Om) est une syllabe sanskrite que l’on retrouve dans plusieurs religions: l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme, le sikhisme, et le brahmanisme.

Il est considéré comme la vibration primitive divine de l’Univers qui représente toute existence : le son originel à partir duquel l’Univers se serait structuré.

La syllabe AUM représente donc la totalité de ce qui existe, ainsi que la trinité hindoue :

  • La lettre A représente le commencement, la naissance, et le dieu créateur Brahma.
  • La lettre U représente la continuation, la vie, et le dieu Vishnu
  • la lettre M représente la fin, la mort, et le dieu destructeur Shiva.

La prononciation du Aum est parfois décrite ainsi : a émerge du fond de la gorge, vers le palais, u roule sur la langue et m termine sur les lèvres.

A symbolise la veille, U, le rêve, M, le sommeil. L’éveil correspond au quatrième temps : le silence, départ et renaissance de l’Être.

Aum est la première syllabe du célèbre mantra Aum Mani Padme Hum.

Voir nos articles Om ou Aum dans votre boutique Arasia

Le Dalaï Lama, la paix et le Tibet

Le XIVe Dalai Lama, Tenzin Gyatso, est né dans un village reculé du Tibet le 6 juillet 1935. Il fut reconnu à l’âge de 2 ans comme la réincarnation de son prédécesseur, le XIIIème Dalai Lama.

Que signifie Dalaï Lama ?

Dalaï Lama signifie « Océan de Sagesse ».

Les tibétains l’appellent aussi « le joyau qui accomplit le voeu » ou simplement Kundun, la Présence.

Les Dalaï Lama sont des manifestations du Bouddha de la compassion, qui a choisit de se réincarner afin d’alléger les souffrances de l’humanité.

Gen dun Drub, fut considéré à postériori comme le premier Dalai Lama, il vécut de 1391 à 1474.

Le premier Dalaï Lama a avoir porté le titre de son vivant fut le IIIème Dalaï Lama (1543-1588).

Il est alors le maître spirituel du Tibet et de la Mongolie.

Invasion Chinoise et exil en Inde

En 1950 la Chine envahit le Tibet.

En 1959, durant la révolte du peuple tibétain contre l’occupation chinoise, Le XIVème Dalaï Lama doit fuir et il s’exile en même temps que plus de 100 000 tibétains. Il a alors 23 ans.

Ils s’installent à Dharamsala, en Inde, et le siège du gouvernement tibétain en exil est proclamé en 1963, avec peu de reconnaissance internationale.

Au Tibet, la situation est critique et les droits des tibétains sont largement bafoués par les autorités chinoises.

Le Tibet, un enjeu stratégique majeur

Le Tibet est, au sens propre et au sens figuré, le toit du monde avec son point culminant l’Everest, et des neiges « éternelles » qui alimentent des grands fleuves très souvent sacrés comme le Mékong, le Brahmapoutre, l’Indus, le Yang Tsé et le Fleuve Jaune.

Le Tibet est considéré comme le château d’eau de l’Asie, et son contrôle signifie le contrôle sur l’approvisionnement en eau d’une grande partie de la planète.

Militant infatigable pour la paix dans le monde

Le Dalaï Lama voyage de part le monde en militant pour la paix et pour défendre la cause du Tibet. Il propose d’en faire une zone démilitarisée et le plus grand parc naturel du monde-territoire d’Ahimsa, la non violence.

En 1989 on lui attribue le prix nobel de la paix, mais le XIV Dalaï Lama sera peut-être le dernier…

Le massage, Une reconnexion à l’Âme par le toucher

Le massage est un geste simple et naturel qui permet une meilleure connexion au corps et à l’Âme. Il est surement le meilleur moyen d’améliorer le bien-être et détente, de façon rapide et durable.

Le Toucher

Le toucher, avec nos 4 autres sens qui sont la vue, l’ouïe, l’odorat et le goût, nous relie à notre environnement et nous permet de percevoir le monde qui nous entoure.

Notre corps possède plus de 800 000 capteurs sensoriels, être touché est un besoin essentiel à l’être humain et même vital pour les bébés.

Brève histoire du massage

Le mot massage n’apparait dans la langue française qu’au XIXème siècle. Il vient du mot arabe « masah » qui signifie « caresse par la main » « toucher doux » et « pétrir ».

En France pendant le moyen âge, les massages étaient inconnus, voir interdits à certaines périodes !

Remis au goût du jour dans à partir de 1968, ils deviennent dans les années 80 plus largement pratiqués, que ce soit pour un usage thérapeutique ou simplement pour le plaisir !

Le massage est depuis longtemps beaucoup plus répandu en Asie mais intéresse de nos jours de plus en plus d’occidentaux, qui recherchent des moyens de diminuer leur stress et aspirent à une vie plus épanouie.

Les différents massages

Distinguons l’auto-massage (on se masse soit même) du massage fait par ou sur une autre personne.

Le massage peut être pratiqué habillé, comme pour le massage thaïlandais, ou directement sur la peau nue comme pour le massage à l’huile.

Le massage peut-être complet, c’est-à-dire pratiqué sur le corps entier (compter minimum 1 heure) ou bien localisé à certaines zones, comme la réflexologie.

Il peut-être réalisé avec des accessoires de massages, et/ou avec les mains, coudes, pieds…

Les bienfaits du massage sont aussi divers que la variété des massages proposés.

Le massage est bien souvent synonyme de plaisir et de douceur. Il nous relie à notre corps, mais aussi à notre Âme, donc au grand Tout, et nous pousse à développer des relations de confiance avec l’univers. Il nous aide à lâcher prise.

En règle général, le massage améliore la circulation, décontracte les muscles, accélère l’élimination des déchets par le drainage lymphatique, facilite la digestion ainsi que le sommeil réparateur.

Il augmente l’énergie, la volonté et la joie de vivre. Il vise à la fois le bien-être physique et psychique puisque les deux sont intimement liés.

Le massage favorise la sécrétion d’ocytocine et d’endorphines, les fameuses hormones du bien-être aux effets euphorisants et antalgiques.

Contre-Indications

Attention cependant aux contres-indications, comme les maladies dégénératives, les blessures ou fractures récentes, les problèmes cardiaques, les inflammations…etc. Les femmes enceintes ne devraient pas non plus recevoir de massage non-adapté. En cas de doute, demandez conseil à un médecin.

Arasia : une production éthique d’artisanat thaïlandais

Vous recherchez une production éthique d’artisanat thaïlandais ?

Arasia vous amène à la source de la fabrication de ses pantalons thaïlandais et de ses coussins triangles thaïlandais. Depuis nos débuts, nous apportons une grande attention dans le choix de nos fournisseurs en Thaïlande, en Inde et au Népal.

Nous essayons d’adhérer aux principes du commerce équitable bien que nous ne soyons pas encore certifiés. Pour plus d’infos lire notre charte éthique.

Lors d’un récent voyage en Thaïlande, Cindy la fondatrice d’Arasia a visité les villages dans lesquels certains de nos articles sont fabriqués.

Dans ces villages reculés du nord de la Thaïlande, il y a peu d’opportunités de travail, et Arasia offre des opportunités aux travailleurs, qui peuvent gagner leur vie tout en restant dans leur environnement familial.

Beaucoup ont arrêté leur travail à l’usine dans les grandes villes pour revenir dans leurs villages d’origine, ou les conditions de vie sont bien meilleures. Ainsi ces travailleurs ont la possibilité de prendre soin de leurs parents âgés, ainsi que de leurs enfants. Ils peuvent travailler à leur propre rythme.

Les prix d’achat de la marchandise sont fixés d’un commun accord, et nous ne faisons pas jouer la concurrence. Car il est important de payer leur travail au prix juste qui leur permet un confort de vie normal dans le contexte local.

En créant ainsi une relation de confiance et de respect, nous contribuons à réduire la pauvreté et nous amenons nos fabricants vers une auto-suffisance économique, et donc vers un meilleur bien-être.

Nous militons aussi pour une prise de conscience globale des entreprises et des consommateurs, du changement nécessaire des rapports de force dans le commerce international.

L’écologie figure aussi au cœur de nos préoccupations, et nous soutenons des projets de reforestation menés par des associations, en Inde et à Sumatra notamment.

Nous espérons que vous apprécierez notre démarche !

Nous vous proposons une gamme variée d’artisanat, et de prêt-à-porter, et d’accessoires de bien-être destinés à améliorer votre quotidien, et nous serions très heureux de vous apporter satisfaction lors de vos achats dans notre boutique en ligne !

L’orchidée, une passion thaïlandaise

Les orchidées, ces fleurs délicates et sensuelles sont le symbole de l’amour, et du prestige de la Thaïlande au niveau international.

Plusieurs variétés d’orchidées sont originaires de Thaïlande, parmi elles le Dendobrium et les célèbres Aeris et Vanda. Certaines variétés portent même le nom de membres de la famille royale thaïlandaise, par exemple la majestueuse Queen Sirikit (Butterflymoons).

Les fleurs en général, et les orchidées en particulier sont omniprésentes au royaume du sourire :  d’innombrables marchés aux fleurs parsèment le pays, et de nombreuses fermes d’orchidées ont fleuri un peu partout.

Le célèbre festival des fleurs de Chiang Mai, qui a lieu chaque année début février et dure 3 jours pendant lesquels la « Rose du Nord » (surnom de la ville de Chiang Mai) se pare de ses plus beaux atours. Défilé de chars fleuris, élection de « Miss Flower », concerts et spectacles de danse, jeux et concours divers animent la ville à cette occasion.

Le plus souvent violettes, blanches ou jaunes tigrées, les élégantes orchidées peuvent être terrestres, mais vivent le plus souvent accrochées dans les branches d’un arbre, ou dans le creux d’un rocher (on parle alors de plante épiphyte).

Subtilement parfumées, les orchidées participent traditionnellement aux rituels de bien être et font partie intégrante des arts décoratifs thaïlandais. Part importante des offrandes religieuses, elles embellissent les préparations culinaires mais aussi les chevelures des belles thaïlandaises.

Véritable passion, et fierté nationale, il existe aujourd’hui en Thaïlande une véritable industrie de l’orchidée, fortement développée depuis le début des années 80 et qui place le pays au premier rang des exportateurs mondiaux de cette plante.

Arasia vous propose l’encens naturel d’orchidée.

Une autre fleur hautement symbolique de la Thaïlande est bien sûr le lotus.