«Il n'y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur est le chemin» Proverbe Tibétain

Les messages du Bouddhisme encouragent la paix de l'esprit et la compassion, une meilleure connaissance de soi, et l'écoute des autres. C'est loin de ce que la plupart d'entre nous vivent au quotidien, mais on y apprend que pour changer le monde il faut commencer par se changer soi-même...
Avec près d'un demi million de pratiquants, le bouddhisme est la quatrième religion mondiale après le christiannisme, l'islam et l'hindouisme.

CAKYAMUNI, le Bouddha historique

Siddharta Gautama, aussi appelé Sakyamuni (le Sage du clan des Sakya) est est né prince de Kapilavastu, dans les confins indo-népalais. Sa mère, la reine Maya, dont le nom signifie illusion, mourut sept jours après la naissance de son fils.  
Sa jeunesse fut celle d'un prince et il fut gardé à l'écart de la vue de maladie, de la souffrance et de la mort.
A l'age de trente ans, Siddharta,  prennant conscience des maux de l'humanité, décida d'abandonner sa condition royale pour partir à la recherche de sa voie spirituelle.
Après un long cheminement, il atteint l'éveil à travers la vision de la totalité de l'univers, l'illumination sous l'arbre de Bodhi.
Dorénavant, il sera appelé le Bouddha, l'éveillé. Il enseigna dès lors sa vision de la 'Voie moyenne' entre la vaine jouissance et le renoncement, la révélation du cycle des réincarnations et de sa causalité, ainsi que le moyen d'y échapper : les quatre nobles vérités, qui portent sur l'universalité de la souffrance, son origine, son anéantissement et le chemin spirituel pour y parvenir.
Voulant faire partager ses découvertes au monde, Bouddha renonce à son anéantissement suprême dans le nirvana.

Le DALAÏ LAMA, chef spirituel tibétain en exil, et prix nobel de la paix.

"Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."

"Certains regardent la vase au fond de l'étang, et d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau. Il s'agit d'un choix." 

 

"Les hommes perdent la santé pour accumuler de l'argent, ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils en oublient le présent, de telle sorte qu'ils finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir... et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu." 

Arasia vous propose des statuettes de Bouddha en bronze, en pierre de savon, en résine ou en bois ainsi que des tentures de Bouddha ou une fontaine représentant un moine tibétain en méditation.

Voir notre sélection d'articles autour du bouddhisme ici.

Happy Bouddha, le Bouddha chinois de la prospérité

Les enseignements du bouddhisme

comprendre le Bouddhisme

Paroles de Bouddha