Vishuddha Chakra : Explorez la Puissance de la Gorge et de la Communication

Le cinquième chakra ou chakra de la gorge est appelé Vishuddha Chakra en sanskrit, la langue sacrée de l’Inde ancienne.

Situé au niveau de la gorge, Vishuddha est le centre énergétique (chakra), qui influence notre capacité à nous exprimer clairement, et à écouter attentivement, donc à communiquer clairement.

Dans cet article, nous plongerons dans les profondeurs de ce chakra. Nous explorerons sa signification, sa représentation, ses caractéristiques et les moyens de l’harmoniser pour une vie plus équilibrée et épanouie.

Le chakra de la gorge est associé à la communication, à l’expression de soi, à la vérité et à l’authenticité.

Représentation et Symbolisme

Dans les traditions spirituelles hindoues, le Vishuddha Chakra est représenté par un lotus à 16 pétales, au centre duquel se trouve un triangle inversé. chacun des 16 pétales est associé à un varna, son spécifique représentant une vibration sonore fondamentale de l’univers. Le triangle inversé est le symbole du feu purificateur.

Le Vishuddha Chakra, dont le nom signifie « purification » en sanskrit, est associé à la couleur bleu clair ou turquoise, au son, et à l’élément de l’éther, qui représente l’espace et la connexion spirituelle.

Le lotus est souvent utilisé dans les enseignements spirituels pour représenter l’évolution de la conscience, symbolisant ainsi le cheminement spirituel de l’obscurité vers la lumière. Méditer sur l’image du lotus à 16 pétales peut être utilisé comme un outil pour équilibrer et ouvrir le chakra de la gorge.

Caractéristiques et Fonctions du Vishuddha Chakra

  • Expression Authentique : Le Vishuddha Chakra est le siège de notre capacité à partager nos vérités intérieures et à communiquer au monde nos besoins et nos désirs.
  • Communication Claire et Honnête : Il influence notre aptitude à échanger de façon ouverte et constructive.
  • Créativité et Inspiration : Le Vishuddha Chakra encourage notre capacité à trouver des moyens uniques d’expression.
  • Écoute Active : Il nous permet également d’être de bons auditeurs, capables d’écouter attentivement les autres sans jugement ni interruption.
Vishuddha Mudra stimule et équilibre le chakra de la gorge, et le thyroïde. Les pouces dirigent l’énergie vers la gorge. La pratique de ce mudra apporte la sérénité, une meilleure compréhension de soi, et augmente la capacité à s’exprimer clairement.

Signes de Déséquilibre et de Blocages :

  • Difficultés de Communication : Un déséquilibre du Vishuddha Chakra peut se manifester par des difficultés à exprimer ses pensées et ses émotions de manière cohérente.
  • Peur de s’Exprimer : Il peut également engendrer une peur de s’exprimer, entraînant le silence ou la répression de ses vérités intérieures.
  • Problèmes Physiques : Les problèmes de gorge, de thyroïde ou de sinus peuvent également indiquer un blocage du Vishuddha Chakra.
  • Créativité Bloquée : Un chakra de la gorge déséquilibré peut entraver notre capacité à exprimer notre créativité de manière fluide et libre.

Techniques pour Équilibrer le Vishuddha Chakra :

  • Méditation et Visualisation : Pratiquer la méditation et la visualisation en se concentrant sur la couleur bleue ou turquoise du 5ème chakra peut aider à l’harmoniser.
  • Affirmations Positives : Répéter des affirmations positives centrées sur la communication et l’expression authentique peut renforcer ce centre énergétique.
  • Pratique du Yoga : Des postures de yoga spécifiques, telles que la posture du poisson (Matsyasana) ou la posture du chameau (Ustrasana), peuvent aider à ouvrir et à équilibrer le chakra de la gorge.
  • Thérapie du Son : La récitation de mantras ou l’écoute de musique apaisante peuvent également être bénéfiques pour harmoniser le Vishuddha Chakra. Le son « Ham » est spécifique au 5ème chakra.
  • Pierres de couleur bleu clair ou turquoise.
  • Certaines huiles essentielles peuvent également être appliquées sur ce chakra (lavande pour libérer les blocages émotionnels, menthe poivrée pour favoriser la clarté mentale, eucalyptus pour dégager les voies respiratoires, camomille romaine pour calmer les tensions , bois de santal pour équilibrer les émotions,…) Avant d’utiliser des huiles essentielles, il est important de connaître les spécificités d’utilisation.
Parmi les pratiques visant à libérer le flux d’énergie à travers le 5ème chakra, vous pouvez poser au niveau de la gorge une pierre de couleur bleu clair, telle qu’une calcédoine ou une aigue marine.

En conclusion, le Vishuddha Chakra est un centre énergétique crucial qui influence notre capacité à communiquer dans tous les aspects de notre vie. En prenant conscience de ce chakra et en pratiquant des techniques pour l’harmoniser, nous pouvons libérer notre voix intérieure. Ceci pour mieux exprimer notre vérité et cultiver des relations plus authentiques et profondes avec nous-mêmes et avec les autres. Que ce soit à travers la méditation, le yoga, la thérapie du son ou d’autres pratiques spirituelles, explorer la puissance de la gorge et de la communication peut amener davantage de connexion dans nos vies.

Rishikesh la capitale mondiale du yoga

Rishikesh, située dans l’État de l’Uttarakhand en Inde, est connue comme la « capitale mondiale du yoga ». Cette réputation est due à sa longue histoire de pratique du yoga, à son rôle de centre de formation pour les yogis du monde entier, qui viennent y étudier la philosophie hindoue et diverses disciplines spirituelles.

Le yoga serait un cadeau de Shiva à l’humanité, par l’intermédiaire de Matsyendra, petit poisson devenu humain, et le premier yogi de tous les temps !

Rishi

Le terme « rishi » est un mot sanskrit qui fait référence à un sage, un érudit, un saint ou un visionnaire dans la tradition spirituelle de l’Inde, en particulier dans l’hindouisme.

Considérés comme des enseignants spirituels, des guides pour les chercheurs de vérité, ils ont reçu des enseignements et des révélations directement de l’univers, des divinités, des textes sacrés de l’hindouisme, tels que les Vedas, ou de la méditation profonde.

Connus pour leur ascétisme et leur pratique du yoga, les rishis sont souvent des ermites vivant dans la nature, en quête de connaissance spirituelle. Dans la philosophie hindoue, les rishis incarnent la recherche de la vérité.

Les rishis sont vénérés pour leur sagesse et leur capacité à percevoir les vérités profondes de l’univers.

Rishikesh, la « Cité du Divin »

Surnommée la « Cité du Divin », ou la capitale du yoga, Rishikesh est un centre spirituel où les rishis se rassemblent depuis des millénaires.

La ville est célèbre pour ses nombreux ashrams (Parmarth Niketan, Sivananda, Swami Dayananda,…), ses centres spirituels, écoles de yoga et centres de retraite et de méditation.

Rishikesh attire les yogis et les amateurs de paix intérieure. Son atmosphère sacrée et sa beauté naturelle en font un lieu idéal pour rechercher l’inspiration et l’élévation vers le Divin.

D’autres centres d’intérêt sont les ponts suspendus, les temples, les ghâts, et les marchés riches en couleurs, odeurs et saveurs.

Les rues animées de la ville sont bordées de statues de divinités, de vaches sacrées, d’échoppes d’art et d’artisanat ethniques, de lieux de culte sacrés, ainsi que de rishis et de sadhus vêtus de safran.

Que vous soyez un voyageur en quête de sérénité, un pratiquant de yoga ou un amateur d’aventure, Rishikesh offre une gamme variée d’expériences.

Le quartier de Tapovan, au Nord de Rishikesh, est un endroit idéal pour se retirer du tumulte de la vie , méditer, et profiter de la nature paisible et de l’atmosphère spirituelle. Le mot sanskrit « Tapovan » se traduit littéralement par « la forêt de la méditation ».

Le pont Laxman Jhula est associé à une légende du Ramayana : Laxman, frère de Rama, aurait traversé le Gange sur une corde à l’endroit où se trouve le pont actuel.

Les Temples de Rishikesh

Le temple de Trayambakeshwar (Tera Manzil Temple), sur treize étages, est dédié à Shiva. Il offre une vue panoramique sur le Gange et sur Rishikesh.

Le temple de Bharat Mandir, dédié à Vishnu, est l’un des plus anciens de Rishikesh. Il abrite une image en pierre noire de Vishnu, datant du XIIème siècle.

Le Parmarth Niketan est un ashram et un centre spirituel majeur qui abrite également un temple, dédié à Hanuman.

Le temple de Raghunathji, est dédié à Rama, le héros de l’épopée épique « Ramayana ».

Le temple de Shatrughna est dédié à Shatrughna, un frère de Rama. Il est situé près du pont Laxman Jhula.

Le temple de Kunjapuri, dédié à la déesse Parvati, est situé à la périphérie de Rishikesh.

Le temple de Neelkanth Mahadev, dédié à Lord Shiva, est situé à 32 km de Rishikesh. Entouré de forêts luxuriantes, il offre une expérience spirituelle unique, et une belle randonnée à travers les montagnes.

Le Sikh Gurdwara, avec son pont sur la riviere Parvati, et ses sources d’eaux chaudes, se trouve dans le site sacré sikh de Manikaran, dans l’Himachal Pradesh.

Les Ghâts Sacrés

« Ghât » est un terme sanskrit désignant un ensemble de marches ou d’escaliers qui mènent à un cours d’eau sacré (fleuve, rivière ou lac). Les ghâts sont des endroits où les gens se rassemblent pour socialiser, échanger et discuter. Ils sont parfois le centre de la vie communautaire dans les villes et villages riverains.

Les rivières, en particulier le Gange, le Yamuna et d’autres cours d’eau sacrés en Inde, sont des lieux où les fidèles prennent des bains rituels pour se purifier spirituellement et se laver de ses péchés.

Les ghâts ont une grande importance rituelle, cérémonielle et pratique en Inde. Ils sont des points d’accès à l’eau pour le lavage, la lessive et autres besoins. Les ghâts sont aussi des lieux de cérémonies religieuses, notamment les célèbres « aarti » (rituels de lumière), les bains sacrés, les crémations et les rituels funéraires.

L’eau est souvent utilisée lors des pujas (cérémonies de prière) pour adorer les divinités. Les fidèles utilisent de l’eau pour laver les idoles des dieux et des déesses, ainsi que pour offrir des ablutions rituelles. Cette eau est généralement considérée comme sacrée après son utilisation.

Parmi les ghâts les plus emblématiques de Rishikesh, on peut citer Aarti Ghat, Triveni Ghat, et Parmarth Niketan.

Un Cadre Naturel Exceptionnel

Située dans les contreforts de l’Himalaya, sur les rives du Gange sacré, Rishikesh offre un cadre naturel magnifique et luxuriant qui favorise la méditation et la pratique du yoga. C’est aussi le point de départ pour de nombreuses randonnées et activités dans l’Himalaya.

Les amateurs d’aventure peuvent ainsi profiter du rafting en eaux vives sur le Gange, du trekking, de l’escalade, du camping, et de nombreuses autres activités de plein air.

Le trekking dans les majestueuses chaînes de montagnes de l’Himalaya est une aventure envoûtante. Les paysages immaculés et les cultures uniques créent une expérience inoubliable. L’Everest offre une vue à couper le souffle. La cascade de Patna est également un endroit agréable pour une excursion, et la Vallée des Fleurs est connue pour sa flore alpine exceptionnelle.

L’Ashram des Beatles

La Shankaracharya International Academy of Méditation est connue comme « l’ashram des Beatles ». Ils y ont composé une quarantaine de chansons, comme « The Continuing Story of Bungalow Bill, » « Dear Prudence, » « Back in the U.S.S.R., » et « Ob-La-Di, Ob-La-Da. »

En février 1968, les membres du groupe musical légendaire, John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, et Ringo Starr, ont effectué une retraite spirituelle avec Maharishi Mahesh Yogi, qui leur a enseigné la méditation transcendantale.

Leur séjour a attiré l’attention des médias du monde entier et a également eu un impact durable sur leur musique et leurs vies personnelles.

Cette expérience indienne des Beatles a contribué à populariser la spiritualité indienne dans la culture occidentale, et à accroître la notoriété internationale de Rishikesh, qui continue d’attirer les fans des Beatles et les passionnés de musique du monde entier.

L’ashram du Maharishi est resté ouvert pendant plusieurs années après le départ des Beatles, puis il a été fermé de 1997 à 2015, l’année de sa restauration. Il est désormais un lieu de visite pour les amateurs de musique et de spiritualité.

Festival International du Yoga

Chaque année depuis plus de 30 ans, se tient à Rishikesh le Festival International de Yoga, qui est l’un des plus grands festivals de yoga au monde. Au cours de cet événement, une multitude de participants se réunit pour explorer et pratiquer des techniques millénaires de yoga et de méditation, telles que le Yog Nidra, le Pranayama, et le Hatha Yoga. Le festival propose également des sessions méditatives, offrant une occasion exceptionnelle d’approfondir la compréhension et la pratique du yoga et de la méditation.

Le long du Gange et dans les espaces publics de Rishikesh, vous pourrez trouver nombre de statues de divinités, ou symboliques et artistiques, incarnant la paix, la méditation et d’autres valeurs spirituelles.
Leurs énergies sacrées, ainsi que celles émanant de la nature participent à faire de votre visite dans cette ville une expérience inoubliable.

Le slogan du Ministère du Tourisme, « Uttarakhand : Simply Heaven », revêt une signification profonde, invitant à une expérience exquise du paradis en vous même. Chacun peut à Rishikesh se baigner dans les eaux de sa propre sérénité, amour et joie, créant ou développant ainsi son propre paradis intérieur.

En Inde, la couleur safran est associée à la renonciation aux biens matériels, au détachement, à la méditation et à la quête de la vérité spirituelle, de la paix et de l’illumination. Cette couleur symbolise également l’effacement de l’ego et la fusion de l’individu avec l’universel, la réalisation du Soi supérieur.
Elle est un rappel constant de la nécessité de transcender le matérialisme et de se tourner vers des valeurs spirituelles plus élevées.

Le pouvoir des mantras

Les mantras sont des sons sacrés, des mots ou des phrases, répétés de manière rituelle pour atteindre un état de conscience supérieure. Leur pouvoir transcendantal peut aider à contrôler les émotions, pour amener un état d’esprit positif et tous les changements qui en découlent. Depuis des milliers d’années, ils sont utilisés comme un outil de guérison, de transformation et de libération spirituelle.

Si vous voulez explorer le pouvoir des mantras, cet article est fait pour vous !

Nous vous expliquerons leur origine, comment ils fonctionnent, quel est leur impact sur le corps, l’esprit et l’âme, et comment les pratiquer dans votre routine de bien-être personnel et de développement spirituel.

En Asie, les mantras sont souvent récités dans les temples, par les moines et les fidèles. Dans les moulins à prières, les mantras sont imprimés sur des rouleaux en papier qui sont enchâssés dans des cylindres que l’on fait tourner. Chaque fois que le rouleau tourne, les mantras sont récités à nouveau, offrant ainsi une prière continue.

Plongez vous dans l’univers des sons sacrés !

Les mantras sont des outils spirituels puissants qui existent depuis des milliers d’années dans les traditions de l’Inde, de la Chine, du Tibet, du Népal et d’autres parties de l’Asie.

Le mot « mantra » (मन्त्र) vient du sanskrit, une langue sacrée de l’Inde ancienne, et signifie « pensée sacrée » ou « parole sacrée ».

La pratique des mantras est souvent liée à des religions telles que l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme et le sikhisme, mais ils peuvent aussi être utilisés par toute personne qui cherche à développer son bien-être et sa spiritualité.

Ils ont été popularisés dans le monde entier grâce au yoga, et à des personnalités comme le Mahatma Gandhi, Swami Vivekananda, Paramahansa Yogananda, le Dalaï Lama et d’autres enseignants de la sagesse orientale.

Les mantras sont considérés comme des moyens d’entrer en contact avec les divinités et d’attirer leur bénédiction. Ils amènent également un état de paix intérieure. Parmi les mantras les plus couramment utilisés on retrouve « Om » et « Om Mani Padme Hum ».

Le pouvoir des mantras pour changer votre vie

Les mantras sont basés sur la science du son et de la vibration. Dans l’Univers, tout est vibration, de l’énergie subatomique aux galaxies. Le son lui-même est une vibration, et chaque son a une fréquence spécifique.

Les mantras sont choisis pour leurs propriétés vibratoires uniques qui agissent sur les chakras, les organes et les différents systèmes du corps. Ils ont également un effet sur le mental et les émotions, car ils peuvent calmer l’esprit, éliminer les pensées négatives et créer un état de paix intérieure.

Les mantras sont des sons sacrés, et leur répétition est une forme de dévotion et de communication avec le divin. On peut les utiliser pour honorer les dieux et déesses de l’hindouisme ou d’autres traditions religieuses.

Les mantras aident à entrer dans un état de méditation profonde. On les utilise également pour bénéficier de leur protection contre les influences négatives.

Les moulins à prières, composés d’un cylindre en métal, en bois ou en pierre, fixé sur un axe, contiennent des rouleaux de papier sur lesquels sont imprimés des mantras.
Le fidèle vient tourner le cylindre avec la main, ce qui est équivalent à la récitation des prières et mantras, et permet d’obtenir des mérites et d’accumuler des bénédictions.

Quelques bienfaits des mantras sur le corps, l’esprit et l’âme

Les mantras diminuent le stress et l’anxiété, apportent apaisement et détente. Pratiquer des mantras avant de dormir peut améliorer le sommeil et vous aider à vous réveiller plus reposé.

Le son des mantras pourrait aider la guérison, en stimulant le système immunitaire, et en éliminant les blocages énergétiques.

La pratique des mantras augmente l’estime de soi, renforce la confiance envers l’Univers, et améliore la mémoire. Ils vous apprennent à faire le vide pour mieux vous concentrer sur vos objectifs.

La pratique des mantras aide également à améliorer la communication avec autrui et la créativité artistique, grâce à un meilleur ancrage dans le moment présent.

Comment pratiquer les mantras ?

Les mantras peuvent être de différentes formes, tels que des prières, des chants, des syllabes, des phrases, ou des sons sacrés.

Il est conseillé de les pratiquer quotidiennement, en boucle, pendant quelques minutes au minimum.

Vous pouvez réciter vos mantras à voix haute, pour plus d’action vibratoire, ou mentalement, pour une pratique discrète et intériorisée, et cela n’importe où.

La pratique des mantras peut se faire assis en méditation, ou bien en vaquant à vos occupations quotidiennes.

Les mantras peuvent être associés à certaines postures corporelles, aux asanas de yoga et/ou aux mudras, ces gestes symboliques sacrés qui ont un effet énergétique sur le corps et l’esprit.

Les mudras sont utilisés pour communiquer avec le divin, contrôler les éléments, et diriger l’énergie spirituelle dans le corps. Ces gestes sacrés sont utilisés dans les pratiques de méditation et de yoga.

Si vous débutez dans la pratique des mantras, commencez avec quelques exemples simples et voyez comment cela affecte votre vie. Avec le temps, vous verrez qu’il est possible de transformer n’importe quel aspect de votre vie, car les mantras aident à apprivoiser la loi de l’attraction universelle.

Petit à petit les mantras feront partie de votre quotidien et remplaceront comme par magie les idées noires, et les pensées angoissantes qui tournaient en boucle dans votre tête. Les mantras sont aussi appelés « yoga de la voix« . Notez qu’ils doivent être évités en cas de maux de gorge (attendez la disparition des symptômes avant de pratiquer). La pratique des mantras stimule Vishuddha, le 5ème chakra ou chakra de la gorge.

La récitation collective de mantras

Lors des séances de yoga ou de méditation, il est courant de chanter les mantras en groupe. Ceci peut être une expérience très bénéfique et enrichissante, qui renforce le sentiment de communauté et d’unité, en créant une belle énergie collective positive.

On peut ainsi expérimenter l’effet de synergie que peuvent avoir des personnes lorsqu’elles se réunissent avec une intention commune. Le son produit est également plus fort et plus puissant qu’un chant individuel, ce qui renforce l’effet du mantra.

Chanter des mantras en groupe rajoute de la richesse et de la variété à l’expérience, et développe un sentiment de bien-être et de connexion avec les autres et avec l’univers.

Quel(s) mantra(s) choisir ?

Vous pouvez choisir un mantra qui résonne avec vous personnellement, utiliser un mantra recommandé par un enseignant spirituel, ou créer votre propre mantra personnalisé.

Nous allons maintenant passer en revue quelques mantras parmi les plus connus :

Le mantra Aum

Om (ou Aum) est un symbole sacré. Dans la tradition hindoue, on le considère comme le son primordial qui a créé l’univers. Il représente également la conscience universelle, la connaissance et la vérité.

Le chant du mantra Aum est également une pratique très commune dans les cours de yoga. On le répète trois fois, ou plus, avec une respiration profonde dirigée vers le Chakra du coeur (Anahata) ou du troisième oeil (Ajna).

Ce mantra aurait de nombreux bienfaits, dont l’amélioration de la concentration, la réduction de la tension artérielle et une augmentation de l’énergie vitale.

Le symbole Aum (ici représenté au centre d’un lotus) est l’un des symboles les plus connus dans la culture hindoue et bouddhiste.
Il est considéré comme le son fondamental du cosmos, et associé à la divinité hindoue Suprême, Brahman.
Le symbole Aum (ou Om) est également associé à la paix, la spiritualité et l’harmonie.
C’est pourquoi il est souvent porté ou utilisé comme ornement dans des bijoux, des vêtements, des tatouages ou des décorations pour rappeler à ses porteurs ou ses observateurs de vivre dans la paix et l’harmonie avec le monde qui les entoure.

Om Mani Padme Hum

Le mantra Om Mani Padme Hum est utilisé dans le bouddhisme tibétain et est dédié à la compassion. Il est souvent traduit comme « salutation à la joyeuse perle au sein du lotus (padma) ». La répétition de ce mantra est censée éliminer l’ignorance et apporter la sagesse et la compassion.

Le symbole du lotus représente de nombreuses qualités, telles que la pureté, la persévérance et la beauté.
Dans les traditions spirituelles asiatiques, le lotus représente la capacité de l’esprit à s’élever au-dessus des conditions terrestres et à atteindre un état de pureté et de perfection. Cette idée provient de deux qualités du lotus, qui sont sa capacité à pousser dans des eaux boueuses pour fleurir en une fleur pure et lumineuse, et sa capacité à fermer ses pétales la nuit et à se rouvrir au lever du soleil, symbolisant la mort et la renaissance spirituelle.
Le lotus est également considéré comme un symbole puissant de l’éveil spirituel et de la croissance personnelle. Il représente la transformation de soi à partir de situations difficiles ou négatives.

Om Namah Shivaya

Ce mantra est dédié au Dieu hindou Shiva, qui est considéré comme le destructeur et le créateur. Il symbolise également la conscience universelle. La répétition de ce mantra est censée éliminer les émotions négatives et éveiller la conscience supérieure.

Gayatri Mantra

Le Gayatri Mantra est l’un des mantras les plus puissants et les plus sacrés de l’hindouisme. Il représente l’essence des Vedas et la prière suprême en direction de la lumière divine. Il est dédié au soleil et à la déesse hindou Savitr, qui symbolise la lumière et la connaissance. La répétition de ce mantra est censée éveiller l’intelligence et la clarté.

La récitation régulière du mantra Gayatri aide à purifier l’esprit et à développer une profondeur de concentration et de méditation. C’est également un moyen de se connecter à l’énergie divine et de recevoir des bénédictions pour notre vie.

SA TA NA MA

Le mantra SATANAMA, aussi appelé « Panch Shabad », est un mantra de changement et d’équilibre. Il nous réaligne à notre vie, pour nous permettre de suivre notre chemin dans le flot de l’infini.

Panch signifie cinq, et SATANAMA est la forme développée de Satnam (Vérité). Il se chante en pressant chaque doigt, l’un après l’autre, sur le pouce (qui représente l’égo).

SA est la naissance, le commencement, l’infini et la totalité de l’Univers. Le pouce vient presser l’index, qui représente la connaissance.

TA est la créativité, et la vie qui se manifeste à partir de l’infini. Le pouce vient presser le majeur, qui représente la sagesse.

NA est la mort, ou la transformation spirituelle. Le pouce presse l’annulaire, qui représente l’énergie.

MA est la renaissance qui nous permet d’expérimenter la joie en pleine conscience. Le pouce presse l’auriculaire, qui est symbole de communication.

Chanter SATANAMA permet d’améliorer l’intuition, d’équilibrer les énergies pour éclairer notre destinée.

Le mantra So Ham

Le mantra « So Ham » est un mantra important dans la pratique du yoga et de la méditation.

« So » signifie « lui » (référence à l’Univers, à Dieu, ou à la conscience suprême) et « ham » signifie « je ». Ainsi, le mantra « So Ham » signifie littéralement « Je suis lui« , ou « Je suis l’Univers ».

Le souffle peut être utilisé de manière synchronisée avec ce mantra, en inspirant sur « So » et expirant sur « Ham ». On dit que cette pratique aide à se connecter au grand tout, et à retrouver son centre intérieur.

Om Shanti

Ce mantra sacré de l’hindouisme qui signifie « paix universelle » ou « paix suprême ». « OM » représente le son de l’univers et permet d’atteindre l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme. « SHANTI » signifie paix avec soi-même et avec l’univers en général. La répétition régulière du mantra Om Shanti peut aider à apaiser les pensées, à dissiper le stress et l’anxiété, ainsi qu’à favoriser l’équilibre émotionnel et mental, la méditation et la paix intérieure.

Créez vos propres mantras

Créer ses propres mantras est un moyen de se connecter à sa sagesse intérieure et de trouver des réponses aux questions importantes de notre vie.

En créant un mantra personnel, on peut concentrer son énergie sur un objectif ou une intention spécifique. Cela peut être par exemple stimuler et renforcer l’esprit, soulager le stress, dissiper les pensées ou les émotions négatives… Mais aussi trouver un emploi, l’amour ou acquérir l’abondance, qu’elle soit matérielle ou spirituelle.

Cela peut également nous aider à cultiver des qualités ou des attitudes positives telles que la gratitude, la patience et la confiance en soi.

Votre ou vos mantra(s) personnel(s) peuvent évoluer au fur et à mesure des différentes étapes de notre vie. Ils vous aideront à passer des caps et dépasser certains blocages.

Vous pouvez créez les mantras et affirmations positives adaptés à votre chemin de vie, et qui résonnent particulièrement avec votre être. Ils pourront vous donner du courage pour surmonter les défis, et vous aider à atteindre la paix intérieure et la sérénité.

Voici quelques exemples comme source d’inspiration :

  1. Je suis fier de moi pour tout ce que j’ai accompli.
  2. Je suis confiant dans mes capacités à faire face à tous les défis qui se présentent à moi, grâce à ma force intérieure et mon courage.
  3. Mes relations avec mon entourage, ma famille et mes amis sont harmonieuses et m’apportent le bonheur.
  4. Je suis reconnaissant envers la vie pour tout ce qu’elle m’apporte, et je suis heureux de le partager avec les autres.
  5. Je suis capable de me concentrer sur mes objectifs à long terme et de travailler dur pour les atteindre.
  6. J’ai une attitude positive et je choisis de voir le bon côté de chaque situation.
  7. Je suis entouré de gens qui m’aiment et me soutiennent dans tous mes projets.
  8. Je suis en bonne santé mentale et physique et celle ci s’améliore jour après jour.
  9. Je suis rempli d’énergie positive et je rayonne comme un soleil.
  10. J’avance dans la vie grâce à mes passions et je réalise mes rêves.
  11. Je suis une personne créative et talentueuse, et j’utilise ces dons pour apporter du bonheur aux autres.
  12. Je prends soin de moi-même en honorant mes besoins et mes limites.
  13. J’ai accès à une source infinie de sagesse et de guidance.
  14. Je suis en paix avec mon passé et je regarde vers l’avenir avec optimisme.
  15. Je suis une âme unique et précieuse pour le monde.
La récitation de mantras produit une vibration à l’intérieur du corps, une sensation de « massage sonore ». La résonance du mantra aide à purifier les chakras favorisant ainsi la guérison. Certains pratiquants rapportent également des sensations de chaleur ou de courant électrique parcourant leur corps.
L’expérience de chacun sera unique et personnelle.

Répéter un mantra 108 fois aurait un pouvoir magique

Dans l’hindouisme et le bouddhisme, le nombre 108 est un nombre sacré qui symbolise l’unité cosmique, l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme, et l’illumination spirituelle.

Voici quelques-unes des significations les plus courantes associées au nombre 108 :

  1. Les Upanishads, qui sont des textes sacrés de l’hindouisme, contiennent 108 versets.
  2. Dans le yoga, le nombre total de sources d’énergie primaire (chakras) dans le corps est de 108.
  3. Il est dit qu’il y a 108 noms différents pour chaque divinité hindoue.
  4. Le nombre 108 est un multiple des chiffres puissants 1, 2, 3 et 9, qui sont associés à l’énergie de l’univers et à la nature.
  5. Le diamètre moyen du soleil est 108 fois celui de la terre, et la distance entre le soleil et la terre est d’environ 108 fois le diamètre du soleil.
  6. Le corps humain compte 108 marmas, les points sacrés du corps selon la médecine ayurvédique. Ils sont situés le long des canaux énergétiques appelés nadi.
  7. L’Inde compterait 108 Peethas, ces lieux sacrés abritant les cendres de la déesse Shakti.
  8. Dans le bouddhisme, il existe 108 passions terrestres (=tentations auxquelles une personne est confrontée sur la voie de l’illumination) et 108 perfections de l’esprit et du cœur (=qualités d’un être éveillé).
  9. Dans le yoga, il est traditionnel de faire 108 salutations au soleil ou de réciter un mantra 108 fois.
Un mala ou Japa Mala est un collier de perles utilisé pour la répétition de mantras. Il se compose généralement de 108 perles, bien que des variantes de 27, 54 et 216 soient également couramment utilisées.
La répétition du mantra se fait en tenant le mala dans une main et en posant le pouce sur chaque perle l’une après l’autre tout en récitant le mantra. La 109e perle du mala, appelée perle du gourou, représente la relation élève-enseignant en yoga et n’est pas comptée dans la répétition.

Les malas de 108 perles pour la récitation de mantras

Répéter un mantra 108 fois a une signification symbolique très puissante, le mantra sera comme « imprimé » dans vos cellules.

Le Mala de 108 perles est un chapelet bouddhiste ou hindou qui est un support pour aider à compter les mantras récités pendant la méditation et atteindre le nombre sacré 108, en avançant d’une perle à chaque répétition. C’est un outil précieux pour ceux qui recherchent la contemplation ou la sérénité. Lorsque l’on ne récite pas le mantra, on peut porter le mala autour du cou ou enroulé autour du poignet.

Le mala ou japa mala signifie « guirlande » ou « collier » en langue sanskrite. Les 108 perles peuvent être faites de bois, pierres, ou graines… Vous en trouverez sur la boutique en ligne Arasia !

Voir les malas en vente sur Arasia-shop.com

Gandhi

Mohandas Karamchand Gandhi, dit Gandhi, Gandhiji, ou Mahatma Gandhi (Mahatma signifiant « grande âme » en sanskrit) est né en Inde, dans le Gujarat en 1869.

Grand maitre spirituel indien, il fut une figure importante de la lutte pour l’indépendance de son pays, sous domination de la puissance coloniale britannique depuis 1858.

Pacifiste et idéaliste, remplit d’une grande humilité, et dévoué à sa cause. Il développa le concept de l’Ahimsa : la résistance non violente contre l’oppression.

Mahatma Gandhi et Martin Luther King Jr. étaient deux figures importantes de la résistance non violente et des mouvements de défense des droits civiques. Ils ne se sont jamais rencontrés, mais Luther King a été fortement influencé par la philosophie de Gandhi pour défier les lois injustes.

Jeunesse 

Gandhi est fils d’une famille hindoue tolérante et aisée, issue de la caste des marchands. Son père fut ministre de sa principauté, et décèdera alors que Gandhi n’a que 16 ans.

Gandhi est marié à 13 ans à Kasturba Makhanji, connue sous le surnom de Ba, ou Ma (Mère) par les hindous. Ils auront 4 enfants dont le premier en 1887.

En 1888, Gandhi a 19 ans, il part à Londres 3 années pour y étudier le droit, il devient avocat. Là bas, il rejoint la Vegetarian Society, et étudie attentivement la Bhagavad Gita, l’un des textes fondamenatux de l’hindouisme.

En 1894, il part en Afrique du Sud, et y découvre l’injustice de la ségrégation raciale. Il y luttera pacifiquement mais avec détermination pendant plus de 20 ans.

Lutte contre le pouvoir britannique

De retour en Inde, il mena le peuple dans une grande campagne de désobéissance civile pour défier les anglais.

Le mouvement du Khâdi (tissu en coton filé et tissé à la main) est emblématique. Les indiens brûlèrent leurs vêtements anglais pour revêtir le vêtement indien traditionnel (dhoti).

Lors de sa célèbre Marche du Sel en 1930, un très grand nombre d’indiens marchèrent sur 350 km jusqu’à la mer d’Oman. Cette action était grandement symbolique, car ramasser du sel était alors interdit, car l’empire britannique avait imposé un monopole et des taxes sur cette ressource.

« Soyez le changement que vous souhaitez voir dans le monde. » Gandhi

L’indépendance du pays fut finalement obtenue en 1947, dans la douleur et le sang, et au prix de la séparation avec le Pakistan musulman.

Gandhi fut assassiné l’année suivante par un extrémiste religieux.

Guide spirituel

Gandhi se définissait lui-même comme un chercheur de vérité. Il disait : « Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule ! »

Il promouvait une vie simple, comme faire son pain, et ses vêtements soi même. Gandhi était également un partisan de l’autosuffisance économique. Il voulait réformer la société et décentraliser la politique. Il encourageait l’autonomie, le travail indépendant et les industries rurales.

Gandhi était aussi un végétarien convaincu, il fit aussi de nombreux jeunes en signe de protestation. Il croyait qu’un régime végétarien était non seulement meilleur pour la santé, pour l’environnement, mais avait également d’importantes implications éthiques et spirituelles.

Gandhi prônait la tolérance et voulait rassembler toutes les confessions, notamment hindous et musulmans. Il milita aussi pour une réconciliation des castes hindoues, pour la défense des intouchables (la caste la plus basse n’ayant aucun droit), ainsi que pour la condition des femmes.

Ahimsa

Le concept de l’Ahimsa fait référence à la non-violence, dans le sens de s’abstenir de toute violence physique, mais également de tout type de préjudice ou de blessure, que ce soit par ses actions, ses paroles ou ses pensées. C’est un principe qui prône le respect de tous les êtres vivants, quelle que soit leur espèce ou leur statut.

Ahimsa est un principe fondamental en Inde, il est associé à la compassion, à l’amour et à la paix.

Gandhi considérait Ahimsa comme un mode de vie. Il croyait que la violence ne fait qu’engendrer plus de violence et que la seule façon de créer un changement durable était par des moyens pacifiques.

« Vivre simplement pour que simplement d’autres puissent vivre »

Satyagraha

Satyagraha est la force de la vérité, de l’amour. Cette philosophie conseille par exemple d’aimer son adversaire, même s’il recourt à la violence. Elle insiste sur le pouvoir de la vérité et sur la nécessité de l’autodiscipline pour atteindre la justice. Gandhi croyait que la résistance non violente avait le potentiel de transformer à la fois les individus et les sociétés.

Découvrez les citations célèbres de Gandhi.

Anāhata, le chakra du cœur

Le mot sanskrit « chakra » signifie roue ou disque, et désigne les centres énergétiques subtils de notre corps.

Anāhata le chakra du cœur se trouve au centre de la poitrine, à mi-chemin entre les 3 chakras inférieurs et les 3 chakras supérieurs.

C’est le quatrième des sept chakras principaux, et le point d’équilibre entre le corps et l’âme, entre le matériel et le spirituel.

Représentation de Anāhata

La tradition hindoue représente Anāhata par un lotus bleu ou vert à 12 pétales, avec en son centre, un yantra formé de deux triangles entrelacé : le triangle pointe vers le haut qui représente le principe masculin Shiva, et le triangle pointe vers le bas qui représente le principe féminin Shakti.

Les principes masculin et féminin sont réunis pour générer équilibre et harmonie.

Centre de l’Amour et de la sensibilité

Ce chakra, capable de dégager une énergie bienveillante d’amour guérisseur, aussi bien vers soi que vers autrui, est la source des sentiments positifs que sont la compassion, la patience, la paix, le bonheur et la joie.

C’est par le chakra du cœur que nous nous connectons aux autres, c’est donc le centre de nos relations avec autrui.

« Anāhata » signifie en sanskrit « le son non frappé ». C’est le son qui s’auto-produit, qui n’a besoin de rien pour exister. En effet un battement de cœur existe par lui même !

Siège de la conscience et de la créativité

Le 4ème chakra est le siège du « JE » et de l’égo, mais aussi du moi divin (Atma), et de la conscience de soi par rapport aux autres.

C’est le centre énergétique le plus important du corps. Il intègre les émotions produites par les trois premiers chakras et gère les sentiments, plus stables, intégrés dans les trois chakras supérieurs.

Anāhata est le point de jonction entre les énergies telluriques et célestes. Ce chakra fait partie intégrante des processus de transformation, et de régénération. Il active le pouvoir de l’imagination et donc la faculté de créer.

Posez une pierre de couleur verte, ou rose, sur votre chakra du cœur pendant quelques minutes pour l’activer !

Correspondances pour Anāhata

Les organes associés avec Anāhata sont le cœur, les poumons, les mains et la peau. Son élément est l’air, qui représente la liberté, la légèreté, la volupté et l’infini. Son sens le toucher, son animal l’antilope noire. Son mantra est Yam et sa note est le Fa.

Comment activer le chakra du coeur

Lorsque Anāhata est fermé, nous sommes égoïste, froid, exigeant. Lorsqu’il est démesurément ouvert, nous sommes trop expansif, ou possessif, submergé par le désir, la jalousie, la tristesse, et dépendant dans nos relations aux autres.

Lorsque Anāhata est bien équilibré, nous sommes aimable avec les autres, et pardonnons facilement. Nous ressentons de la compréhension pour tout ce qui est. Nous acceptons notre vraie nature. C’est un prérequis indispensable pour s’épanouir et évoluer de façon positive.

Il existe de nombreuses manières d’activer le chakra du cœur !

Pour activer Anāhata, vous pouvez par exemple :

  • Vous entourer vous de la couleur verte et/ou rose
  • passer un maximum de temps en plein air
  • prêter plus d’attention à votre respiration
  • lâcher prise sur vos problèmes
  • pratiquer le don désintéressé à vos proches ou à de parfaits inconnus
  • Méditer en vous concentrant sur votre chakra du cœur
  • chanter le mantra Yam, à voix haute ou dans votre tête
  • Le 4ème chakra est activé par le contact physique et les câlins, que ce soit avec des personnes ou des animaux.
  • Les encens et huiles essentielles conseillées pour ouvrir Anāhata sont : verveine citronnée, basilic, menthe poivrée, ylang ylang, rose, néroli, bergamote, géranium, mélisse, eucalyptus radié…
  • Les pierres de couleurs rose ou verte sont également efficaces : aventurine, amazonite, agate, jade, quartz rose.
  • En yoga, les postures du cobra, du poisson et du chameau ouvrent la cage thoracique et sont excellentes pour activer Anāhata.

Le Yoga : Se reconnecter à soi, pour relever le défi des temps modernes !

Accéder à une meilleure connaissance de soi à travers le Yoga :
Découverte et exploration de son corps, de son souffle, et appaisement du mental.

Le yoga, pratique ancestrale, peut se définir comme une plongée en soi, dans le but d’équilibrer et unifier notre être tout entier (Corps-Âme-Esprit), ceci grâce aux différentes postures corporelles (Asanas) et à une respiration (Pranayama) consciente.

Retrouvez le divin à l’intérieur de vous.

La signification originale du mot sanskrit Yoga (योग) est « union avec Dieu » : le but premier du yoga est l’union du Soi individuel avec le Soi universel.

Discipline née en Inde, dans la vallée de Harrapan vers 2250 av. J.C, le Yoga serait un cadeau offert à l’humanité par le Dieu Shiva, par l’intermédiaire de Matsyendra, le petit poisson devenu humain, et qui fut le premier yogi de tous les temps.

Matsyendra, le poisson devenu homme, est par ailleurs la divinité tutélaire du Népal.

Les nombreux bienfaits du yoga

La pratique régulière amène rapidement une vraie transformation intérieure et extérieure. Avec l’harmonisation du système corps/mental/souffle, on ressent un équilibre et une sérénité qui augmentent notre confiance en nous même et en l’univers. Dans le même temps, nos relations avec les autres s’améliorent.

Le yoga améliore le bien-être en général, et l’énergie vitale, il enrichit notre vie, un peu comme une nourriture spirituelle !

Plus on progresse dans la pratique, et plus on gagne en force et en santé physique et mentale, et plus on éprouve de satisfaction dans la pratique et dans la vie de tous les jours.

Les nombreux bénéfices incluent :

  • Renforcement de toutes les chaines musculaires
  • Assouplissement, Meilleure endurance
  • Baisse de la tension artérielle et du rythme cardiaque
  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Amélioration de la concentration, esprit plus clair
  • Ouverture aux autres et à l’évolution spirituelle

Le yoga est un style de vie à part entière…

Le yoga n’est pas seulement une gymnastique mais une pratique holistique, c’est-à-dire qu’elle conçoit l’être humain dans son intégralité.

La pratique ne s’arrête pas avec la fin de la séance, et les bienfaits se font sentir dans tous les aspects de votre vie.

Avec la conscience de l’unité de soi avec toutes choses, on aiguise notre engagement écologique, car on comprend que Gaïa est sacrée, et qu’elle a besoin de chacun d’entre nous.

Pour aller plus loin dans la pratique, on modifie la qualité de notre alimentation, celle-ci devient plus saine et équilibrée.

On éprouve plus de plaisir dans la discipline quotidienne et le dépassement de soi : la souplesse du corps devient souplesse du mental !

La pratique du yoga est devenue pour beaucoup salutaire et essentielle. Elle vous mènera vers une plus grande harmonie dans votre vie !

Le yoga, discipline universelle et adaptable, est accessible à tous.
Ses nombreuses formes sont aujourd’hui pratiquées quotidiennement
par des millions de personnes dans le monde !


Passer Noël « Ayurvédiquement »

Les puristes diront que l’Ayurveda et les fêtes de Noël sont incompatibles, d’autres diront que l’Ayurveda et Noël sont aux antipodes. Certains riront car l’Inde ne fête pas Noël …

Pourtant, oui, l’Ayurveda et Noël sont compatibles … tout dépend de la manière dont nous voyons les choses.

L’Ayurveda est une science, la science de la vie, science basée sur les lois de la nature, logiques et pleines de bon sens.

Si nous nous basons sur l’Ayurveda Originel qui se réfère à la création de l’Univers, des systèmes solaires, des planètes et de ce qui y vit, nous pouvons considérer que les pays, les peuples et les cultures qui font références aux lois de la nature pour vivre, soigner et vivre en bonne santé, font de l’Ayurveda.

Donc, il est tout à fait possible de passer les fêtes de Noël en combinant plaisirs et Ayurveda.

Histoire

Au cours de l’évolution de notre civilisation, Noël s’est transformé et a perdu de son sens. Pourtant c’est avant tout une commémoration de la naissance de Jésus, un homme qui pratiquait l’Ayurveda d’une manière innée car il était connecté à l’énergie Universelle. Sa sagesse, sa clairvoyance, ses dons de guérison démontrent qu’il savait utiliser les énergies subtiles, lire dans les signes de la nature pour mener à bien sa mission de vie.

Légende

Le Père Noël apporte les cadeaux.

Avec les temps modernes, l’être humain est devenu de plus en plus matérialiste préférant se « connecter » aux smart phones et aux tablettes que de se connecter aux vibrations de l’Univers, de la nature, s’éloignant de celles de son cœur et de son âme.

Ceci a finalement transformé la période de Noël en période de cadeaux, de fastes et d’excès alors qu’elle devrait être celle de la rêverie, de la reconnexion à son cœur, sa famille, à ce qui vit.

Routine et hygiène de vie de Noël selon l’Ayurveda

Un maître mot : le RESPECT.

Et tout d’abord de celui de notre corps. Si nous nous respectons vraiment, nous respectons tout ce qui nous entoure. Le véritable respect est guidé par notre âme et conscience et notre cœur, non par notre mental ou nos envies.

Un réveil en douceur

Notre corps aime la douceur et l’Amour, aussi boire un grand verre d’eau chaude au lever, lui permettra de mettre en fonctionnement les organes sans les brusquer. L’eau chaude favorisera le nettoyage des dépôts qui se seraient accumulés dans le tube digestif pendant la nuit, elle pénètrera plus profondément et circulera plus rapidement pour nettoyer le système urinaire.

Et que les adeptes du café au lever répondent sincèrement : aimeriez-vous être réveillé avec un coup de clairon ! Pourtant, le café en est un pour l’organisme…

Quelques exercices de Yoga ou de la méditation favoriseront une reconnexion à la Terre sur le plan mental, spirituel et physique.

Dans ces pratiques, entourez votre tapis de cristaux en relation avec vos Chakras afin que les vibrations des pierres harmonisent vos centres énergétiques pour toute la journée. Portez un ou plusieurs bracelets en cristaux correspondant aux Chakras que vous sentez avoir besoin de réactiver.

Un automassage avec des huiles essentielles(1) ajoutées à une huile végétale pure adaptée à votre type de peau sera excellent pour tonifier, dynamiser (car se masser est aussi un exercice !), nourrir la peau et mettre le corps et le mental en harmonie d’Amour pour Soi (car vous vous donner et recevez en même temps).

Vous pouvez également utiliser des synergies d’huiles essentielles adaptées spécifiquement (marque Chakra-Therapy(2)).

L’alimentation ayurvédique

Le premier repas de la journée qu’il soit petit(-déjeuner) ou non sera chaud et le moins sucré possible.

En effet, le sucre est d’énergie Eau en Ayurveda, il neutralise l’énergie Feu dont a besoin l’organisme pour être dynamique et avoir chaud lorsqu’il fait froid.

En Ayurveda il est question des six goûts : acide, amer, astringent, piquant, salé, doux (voire goût sucré).

Pour être harmonieux, un repas doit contenir les six afin d’éviter la sensation de manque que le mental cherchera à compenser (ex. : café et chocolat pour l’amer, le dessert pour le sucré etc).

Le sucre en ayurvéda

Les gourmands s’exclameront : le dessert c’est justement pour apporter le goût sucré au plat !

Subtilité ! En Ayurveda il est question du doux voire goût sucré et non de sucre !

Ainsi, le goût sucré se trouve dans des aliments ou dans des épices par exemple : carottes, betteraves, certains choux, fenouil ; pour les épices et aromates : vanille, fenugrec, sésame, psyllium, menthe, cannelle

Les fruits sont de goût sucré mais eux, ils se mangent en dehors des repas. Et de préférence avant car ils sont digérés rapidement. S’ils sont consommés après un repas, ils créeront des fermentations en attendant leur tour (ils sont impatients !).

Respect des animaux

L’Ayurveda n’interdit pas la consommation de viande. Par contre, la quantité a son importance car les excès seront toujours préjudiciables pour l’organisme et sa qualité est primordiale.

En effet, la viande d’un animal élevé dans des conditions selon les lois de la nature, qui respectent l’animal vivant, qui est nourri de ce qu’il mangerait en liberté, sera bien plus profitable à l’organisme. Et lorsqu’il donnera sa vie pour nous nourrir, que ce soit également dans le respect, sans souffrance et pourquoi pas avec un mantra de remerciement.

Demandez-vous si vous mangeriez une partie malade d’un animal en souffrance… pourtant, le foie gras a malheureusement beaucoup de succès …

Conseils et astuces

La qualité des aliments est extrêmement importante. Ici, il n’est pas question de marque mais de bon sens.

Prenez soin de votre organisme et compensez les « erreurs » gastronomiques. Buvez de l’eau chaude durant la journée pour favoriser l’élimination des mucosités et toxines. Tournez vous vers des compléments alimentaires pour aider le foie et le tube digestif peut être nécessaire(3).

Astuces : certains ingrédients peuvent s’ajouter aux plats pour compenser des effets indésirables sans pour autant altérer le goût des mets. Ainsi, par exemple, le Kuzu est un épaississant idéal pour les sauces, le chocolat chaud, les fondues. Son goût est totalement neutre et ses propriétés rendront le plat bien plus digeste. Il neutralisera les acidités et agressions au niveau du tube digestif et intestinal.

Permettre au corps de se reposer en sautant un repas pour faire en petit jeûne d’au moins 24 heures. Eviter de manger le lendemain ce qui a été consommé la veille pour ne pas alourdir l’organisme.

Faites vous plaisir dans le moment présent !

Et enfin, sortir faire de l’exercice en plein air se fera quotidiennement pour éviter la prise de poids.

Ce sera bon aussi pour la reconnexion aux éléments terre, nature, eau, air, cela ragaillardira l’esprit.

Observez les bruits naturels, les plantes, les flocons de neige. Marchez dans la nature entre amis ou en famille pour se prendre dans les bras et connecter les Chakras du cœur. Cela permettra un échange d’énergie et de sensation de bien-être.

Pensez à éteindre tout appareil type montre, appareil mobile qui se disent « connectés » mais qui vous déconnectent de vous, de votre entourage, de la Vie.

Respirez l’Air pur à plein poumon, admirez le foyer d’un bon feu ou la flamme des bougies et savourez un bon thé ayurvédique, un café ayurvédique ou un chocolat chaud façon ayurvédique(4) et vous serez en connexion avec les trois éléments fondamentaux de l’Ayurveda : Vata (l’Air), Pitta (le Feu) et Kapha (l’Eau).

Et puis préférez dire JOYEUX NOËL à ceux que vous croisez plutôt que « bonnes fêtes », la signification, la vibration des mots et le sens ne sont pas du tout pareil !

PASSEZ UN BEAU ET JOYEUX NOËL

Ecrit par Mary Weegschaelle

Centre Mas-Lanka Ayurveda

Mazamet (Tarn)

(1) Le choix des huiles essentielles dépendra de votre dosha et de vos besoins du moment, demandez conseil auprès d’un praticien.

(2) Les produits Chakra-Therapy sont fabriqués en France. Vous les trouverez au Centre Mas-Lanka Ayurveda (tél : 05 63 709 749)

(3) Demandez conseil auprès de votre naturopathe.

(4) Vous trouverez peut-être des recettes auprès d’un praticien en Ayurveda mais certainement auprès de Mary au 05 63 709 749

La méditation, un art ancestral pour une vie meilleure

La méditation, comme un plongeon en soi-même, dans son sanctuaire intime, toujours accessible, nous invite à découvrir tous les secrets qui y dorment.

Une pratique régulière peut aider beaucoup de personnes à atteindre un équilibre dans la vie, grâce à un esprit plus serein, et résolument positif.

En langue sanskrite « bhavana » signifie « méditer » ou « cultiver »

Dans les traditions de l’Inde ancienne, notre espace mental est comparé à notre jardin intérieur.

Nous pouvons choisir de ne pas cultiver ce jardin, les herbes y pousseront librement, le jardin sera négligé et il en résultera une confusion mentale et des pensées embrouillées.

Mais si nous méditons, nous prenons soin de ce jardin, nous décidons de l’arranger d’une certaine manière, nous plantons certaines graines sélectionnées et nous coupons les mauvaises herbes.

Nous pourrons bientôt nous promener agréablement dans notre beau jardin et cueillir ses fruits savoureux.

sagesse et méditation
« Comment définir la méditation ? Comme la sagesse à la recherche de la sagesse. » Shunryu Suzuki

En tibétain « gom » signifie « méditer » et  « se familiariser »

Au Tibet, la méditation est l’art d’apprivoiser notre esprit, en commençant par le calmer, afin de connaître ses trésors enfouis, puis le cultiver avec des états de pensée positifs, tels que le pardon, la joie, le contentement et la compassion.

Une lampe dans le noir

La faculté de concentration, ou attention, est souvent comparée à une lampe torche sur la carte de nos pensées.

Apprenez à élargir votre champ de conscience en augmentant votre champ de vision de la carte de vos pensées, et en englobant de plus en plus d’éléments.

Faites des tests en essayant de maîtriser cette lampe : faites la se déplacer plus vite ou plus lentement, d’un objet (pensée) à une autre…

Entraînez vous à stabiliser votre concentration plusieurs secondes, puis plusieurs minutes, sur une citation, visualisation, souvenir, personne, ou situation.

Ou au contraire regardez défiler vos pensées sans aucun contrôle, pour voir ou cela vous mène.

Les pensées sont comme des nuages qui passent dans le ciel, vous êtes un oiseau qui vole, et vous voyez vos pensées de plus en plus loin
Les pensées sont comme des nuages qui passent dans le ciel, vous êtes un oiseau qui vole, et vous voyez vos pensées de plus en plus loin …

La pleine conscience

L’attention est comme un muscle mental, que vous pouvez travailler facilement et à n’importe quel moment : il suffit de prêter attention à ce qui se passe en vous, et autour de vous.

Pour ce faire, dégagez votre esprit de toute pensée encombrante, et ouvrez grand vos cinq sens : vue, ouïe, gout, toucher, odorat, mais aussi et surtout votre cœur, puis observez vos sensations, votre respiration

L’attention continue dans toutes les activités de notre vie quotidienne s’appelle la pleine conscience, et elle a aujourd’hui le vent en poupe. C’est un peu la méditation comme mode de vie ! Cette pratique a le pouvoir de changer profondément notre manière d’être au monde.

Apprivoisez peu à peu le pouvoir de votre esprit, augmentez vos capacités sensorielles, et offrez vous chaque jour davantage le bonheur simple de vivre. Vos habitudes, pensées et comportements commencent à changer, et ces exercices deviennent de plus en plus passionnants.

evolution de l'être

Médecine gratuite

la méditation n’est pas un acte anodin, c’est un travail de guérison en profondeur. Il a en effet été prouvé que les effets de la méditation sont visibles au niveau des cellules de notre organisme !

Lâcher Prise

L’impermanence signifie que rien n’est immuable, au contraire toute chose est provisoire, et le changement dans nos vies est inéluctable. Il ne sert à rien de s’accrocher aux choses situations, lieux, personnes. Il faut apprendre à laisser ces derniers derrière nous lorsque le temps de l’évolution est arrivé.

Une fois bien compris et intégré, ce concept clé du bouddhisme nous libère d’un poids énorme. Car nous arrêtons de vouloir tout contrôler, et nous faisons entièrement confiance à l’Univers.

Nous pouvons dès lors commencer à revoir nos certitudes, et nos habitudes, nous sommes moins figés dans notre façon de voir le monde et notre esprit devient ouvert.

Nous accueillons mieux les évènements, les défauts des autres et de nous-même. Notre capacité d’adaptation s’accroit, et donc notre capacité à être heureux quelles que soient les circonstances.

La vie est fragile et pas toujours facile mais elle est vraiment belle. Il est important de lâcher prise pour en profiter au maximum.

Combattre le stress : un défi de notre époque

La société actuelle est de plus en plus accélérée. Il peut être très difficile de garder son calme en toutes circonstances.

Comme vous ne pouvez pas contrôler les évènements extérieurs, il est essentiel de travailler sur votre manière de réagir à ceux ci.

Il faut comprendre que le stress n’est qu’un effet de l’esprit. Car ce ne sont pas les gens, ni les évènements, qui produisent le stress. Mais bien votre esprit qui réagit aux événements.

En prenant le temps d’observer vos schémas réactionnels face aux évènements ou personnes, vous pouvez apprendre à les modifier. Vous gagnerez beaucoup en fluidité dans votre vie et dans vos relations.

Le trésor enfoui sous terre = Découvrir notre essence profonde

La méditation nous libère du cercle vicieux de l’illusion des pensées négatives et du stress. Elle nous montre le vrai sens de la vie et de notre présence ici bas. C’est comme trouver un trésor enfoui sous terre !

bonheur de vie
L’égocentrisme est une source de mal être. Et l’un des secrets du bonheur est de se dévouer totalement aux autres. En effet, comment peut-on être heureux au milieu du malheur ?

Réorganiser nos pensées pour atteindre notre but dans la vie

l'essentiel est de vivre pleinement

Pour évoluer il est important de définir ce qui nous tient vraiment à cœur. Démêler l’essentiel et le non essentiel à nos yeux.

La méditation est importante afin de définir ce que nous souhaitons réellement dans la vie. En effet comment pouvons nous le savoir, sans avoir pris le temps de méditer sur la question ?

Quelques buts que vous pouvez vous fixer : plus de bonheur, une meilleure santé, épanouissement personnel et/ou professionnel, … à vous de compléter la liste !

Une fois que vos objectifs (à court, moyen et/ou long terme) sont clairement définis, vous trouverez la motivation nécessaire, grâce à la méditation, afin de tout mettre en place pour se donner les moyens d’atteindre ce but.

Il faudra déterminer clairement chaque problème à résoudre, contourner, ou franchir. Vous pouvez utiliser la visualisation positive pour aider à venir à bout de chaque obstacle.

Cette démarche, comme choisir une destination est tout à fait différente de l’improvisation, et de marcher dans la vie sans but particulier.

Ne pas avoir le temps de méditer est comme avancer sur un chemin sans avoir le temps de regarder la route
Ne pas avoir le temps de méditer est comme avancer sur un chemin sans avoir le temps de regarder la route.

Alors, soyons des millions de flammes allumées dans l’obscurité pour participer de notre mieux à l’élévation de la fréquence vibratoire de la planète. Et pour améliorer nos qualités de vie.

Lâchons l’ancien monde pour accueillir le nouveau 🙂

Petit lexique de Sanskrit

Le sanskrit est la langue sacrée de l’Inde ancienne, dont de nombreux termes sont aujourd’hui fréquemment utilisés dans le monde du yoga et du bien-être en général.

Le sanskrit, ou « Langue des Dieux » est la langue des textes religieux hindous et bouddhistes. C’est la langue des Védas, et son origine se perd dans la nuit des temps…

Avec notre petit lexique de sanskrit, pénétrez un monde mystérieux d’une sagesse infinie !

AHIMSA : Ce terme, popularisé par Gandhi, signifie « non-violence » et « bienveillance envers toute créature». C’est le premier principe des « yamas », les règles codifiées guidant les yogis sur leur chemin de vie.

ASANA : Littéralement « posture de yoga, siège ou assise ».

La posture de l'arbre est l'une des plus connues
La posture de l’arbre est l’une des plus connues.

ASHRAM : Communauté spirituelle regroupée autour d’un sage.

AUM ou OM : Vibration primordiale de l’univers, lien entre intérieur et extérieur. Représente les quatre degrés de réalité : la veille (A), le rêve (U), le sommeil profond (M) et turya ou le silence.

Le son Aum est largement pratiqué dans les cours de yoga et de méditation
Le son Aum est largement pratiqué dans les cours de yoga et de méditation.

AYURVEDA : de « ayur » : « vie » et « veda » : « connaissance ». C’est la médecine traditionnelle de l’Inde depuis la période védique. Selon l’ayurvéda, les cinq éléments (les tattvas) composent la matière. Ces 5 éléments sont : la terre (prithivi), l’eau (apas), le feu (tejas), l’air (vayu) et l’éther (akasha). Ils s’assemblent en trois combinaisons pour former ce que l’on appelle les « doshas », qui déterminent les différents « types » d’individus.

BANDHAS : verrous d’énergie dans le corps physique que les yogis utilisent pour retenir l’énergie vitale. Les trois principaux bandhas sont mulabandha (au niveau du chakra racine); uddyanabandha (au niveau du diaphragme) et jalandharabandha, (au niveau de la gorge).

CHAKRAS : Ce sont les centres énergétiques, situés le long de la colonne vertébrale. On les symbolise souvent par des lotus (padma).

Chacun des 7 principaux chakras est associé à une couleur, un son, et des propriétés énergétiques particulières
Chacun des 7 principaux chakras est associé à une couleur, un son, et des propriétés énergétiques particulières.

DHARMA : Ce terme désigne la loi naturelle, le devoir, la roue du cheminement de la vie.

GUNAS : Les trois « gunas » constituent les trois qualités, ou saveurs, du monde matériel. Ces qualités sont présentes dans les êtres vivants et les aliments : « tamas » = paresse et résistance; « rajas » = énergie et mouvement; « sattva » = équilibre et pureté.

Le sanskrit est l’ancêtre de nombreuses langues, dont l’araméen, le grec, le latin, puis les langues romanes et l’anglais

GURU : « Gu » signifie ombre et « ru » signifie la lumière. Le guru ou gourou est un maître, un enseignant qui nous guide de l’ombre vers la lumière.

KARMA : Signifie « action » et « mouvement d’énergie ». Le karma est la loi de cause à effet, ou loi de causalité.

KOSHAS : Les cinq enveloppes de l’être humain : les corps physique, énergétique, mental, intellectuel et spirituel.

LILA : le ballet divin ou « jeu » du monde physique.

MALA : Chapelet hindou. En général, le mala est composé de 108 perles, nombre sacré dans la mythologie yogique. Souvent composé de pierres et graines naturelles, il sert à compter les respirations ou les mantras.

MANDALA : Littéralement « centre, cercle, unité et totalité ». Les mandalas sont des dessins géométriques largement utilisés comme support de méditation.

MANTRA : « man » signifie « esprit » et « tra » signifie libérer. Un mantra est une phrase, séquence de mots ou de syllabes, répétée en chantant, et/ou en méditant. Cette pratique, basée sur le pouvoir de la répétition, a pour but de libérer l’esprit, de créer une évidence mentale.

MAYA : C’est l’illusion du monde physique et la principale cause de notre souffrance.

MOKSHA : Désigne la libération de l’âme, lorsqu’elle a terminé son cycle de réincarnations.

Les mots sanskrits pitri et mitri donnent pater et mater en latin

MUDRA : Gestes sacrés effectués avec les mains et les doigts. La pratique des mudras permet d’élever l’énergie vibratoire.

Chin Mudra est l'un des mudras les plus fréquents
Chin Mudra est l’un des mudras les plus fréquents.

NAMASTE : Salutation couramment utilisée en Inde et dans les cours de yoga. Signe de gratitude, de bienveillance et de paix.

Je salue la lumière qui est en Toi
Je salue la lumière qui est en Toi.

NIRVANA : Désigne la libération d’un être du cycle des renaissances (samsara). Le soi n’est plus séparé du reste de la création et cet état s’accompagne d’un bonheur intense. C’est le but du cheminement spirituel bouddhiste et hindouiste.

PRANA : Ce mot sanskrit signifie indifféremment «souffle vital », «énergie de vie», «lumière».

PRANAYAMA : « contrôle » ou « maîtrise » du « prana » c’est à dire les techniques de respiration en yoga.

PUJA : Offrande aux statues représentant les Dieux : chant de mantras, guirlandes de fleurs, fruits, bois sacrés, lait, riz, eau, encens

SADHU : Saint homme ayant renoncé aux plaisirs terrestres pour poursuivre une quête spirituelle.

Les Sadhus sont appelés
Les Sadhus sont appelés « baba » en Inde. Dénués de possessions matérielles, souvent vêtus en orange, les cheveux longs et entremêlés, ils parcourent les routes et consacrent leur vie à la recherche spirituelle.

SATYA : Signifie la « vérité » au sens de « sincérité ».

SHANTI : Ce mot sanskrit souvent chanté par les yogis signifie littéralement « paix ».

SUTRA : Courts textes philosophiques qui exposent un savoir sacré.

SVASTIKA : Symbole très ancien et puissant de chance et de protection. Il fut malheureusement utilisé par les nazis qui lui donnèrent une connotation extrêmement négative, mais il convient aujourd’hui de lui redonner sa vraie signification.

VEDAS : Textes sacrés très anciens de l’Inde.

YOGA : Art ancestral indien de la connaissance de soi. Le yoga est une pratique holistique visant à entraîner le corps, le souffle et l’esprit. Il vise l’union de soi et du divin.

YOGI (masculin), YOGINI (féminin) : pratiquant(e) du Yoga

Le Svastika, un symbole de chance et de bonne fortune

« Dans les temps anciens le Svastika, possédait un pouvoir magique, qui protégeait son porteur, des dangers et des blessures.
Pour toi il réalisera tous les vœux, et si j’avais son pouvoir, ils se réaliseront, en cet instant même »

Le svastika, 卐 ou 卍, est un symbole cosmique mettant en scène le mouvement perpétuel de rotation : celui des étoiles, des planètes et de l’univers. Il symbolise toutes les évolutions possibles, mais aussi le feu et le soleil, la paix, le bonheur et la vie.

Origine

Son origine est très ancienne, elle remonterait selon certains historiens à la préhistoire.

Symbole très utilisé chez les jaïns, les bouddhistes, les hindouistes mais aussi dans beaucoup d’autres civilisations, comme la Grèce ancienne, les Mayas, les Celtes, les Touaregs ou l’Afrique noire.

En Chine, Au Japon

En Chine le svastika symbolise la sagesse de l’éternité. Au Japon, on le nomme « Manji » et il symbolise l’amour et la compassion infinie.

En Inde

Son étymologie viendrait de SVA : le Soi, et TIKA : Commentaire, ou « Faire le tour de ».

En langue sanskrite, SVATI signifie bonheur.

Un svastika sur le toit du temple de Bulguska, en Corée du Sud. Ce temple est un trésor national, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, dont la construction remonte au VIIIème siècle.

En Europe

En occident, avant les années sombres de la seconde guerre mondiale, le svastika était un symbole familier utilisé comme porte bonheur, surtout chez les britanniques ayant vécu aux Indes, comme Rudyard Kipling qui l’utilisait comme illustration dans ses livres.

Le symbole fut repris et perverti à partir de 1920 par les nazis qui le rendirent tristement célèbre.

A partir de la seconde guerre mondiale, de nombreux pays (mais pas l’Inde !) ont cherché à « nettoyer » toutes les svastika pour éviter la confusion et le risque de faire référence aux horribles crimes des nazis.

Il convient aujourd’hui de rétablir la vérité sur ce symbole ancien !

Ganesh et Svastika
Ganesh est parfois représenté sur un lit de svastika, car, comme Ganesh, le svastika représente de nombreuses forces positives, comme le bien-être et la connaissance des cycles éternels.