Om Mani Padme Hum

 

mantra célèbre du bouddhisme nous vous donnons des pistes d’interprétation

Om mani padme hum est le plus célèbre mantra du bouddhisme, il symbolise la grande compassion.

Au Tibet, il est le mantra national, et on le retrouve partout : sur les bannières de prières, sur le seuil des monastères et des maisons, gravé sur les pierres mani, ainsi que sur les flancs des montagnes (car on peut le lire de très loin). Il est aussi répété inlassablement par tous les religieux.

Une origine très lointaine

L’origine de cette formule sacrée au sens mystique remonterait au IVème siècle après Jésus Christ.

Il est dit que toute tentative d’explication du Aum serait incomplète, mais je vais vous donner quelques pistes de réflexion, pas à pas.

Un symbolisme très puissant

AUM (ou OM) est la syllabe considérée par de nombreuses spiritualités asiatiques comme le son originel, primordial, qui aurait créé l’Univers. Cette syllabe est souvent chantée lors des cours de yoga afin de libérer nos esprits des contraintes quotidiennes.

MANI est la réalité de la vie. Ce terme signifie le joyau, comme un diamant inaltérable, transparent, brillant et d’une pureté parfaite. C’est aussi l’altruisme infini, envers tous les êtres de l’univers et bien sûr envers soi-même.

PADME (lotus) est la sagesse innée, la nature de Bouddha, la continuité entre les racines et la fleur. L’impermanence qui est l’essence même de l’existence. Comme la fleur de lotus, qui plongeant ses racines dans la vase, s’élève vers le soleil pour déployer sa beauté.

HUM veut dire combinaison ou indivisibilité entre le joyau de la vie et la sagesse de Bouddha.

Les semences de libération de l’existence

De plus chaque syllabe du célèbre mantra « Om Mani Padmé Hum » est une semence de libération de l’existence correspondant chacune à une vertu (perfection) et une couleur.

OM (couleur blanc) correspond au domaine des Dieux. La vertu qui lui est associée est la générosité, semence de l’égalité, qui adoucit les épreuves. Son absence mène à l’orgueil.

MA (couleur vert) : syllabe de l’éthique, et de la bonne moralité, qui apaise les angoisses. Son absence mène à l’envie, à la jalousie.

NI (jaune) : semence de la tolérance, de la patience, et du pardon. Cette syllabe soulage les chagrins. Domaine des humains. Son absence mène à la passion.

PAD (bleu ciel) : domaine des animaux, vertu : persévérance, action: diminue les douleurs. Son absence mène à la torpeur.

ME (rouge) : la concentration, l’effort. Son absence mène à l’avidité.

HUM (bleu nuit ou noir) : le discernement, tempère les souffrances. Son absence mène à la haine.

En conclusion

Les interprétations du mantra Om Mani Padme Hum recèlent d’infinies subtilités et son action bénéfique est puissante et universelle. Le plus important lors de sa récitation est de garder une intention pure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.