Bol tibétain : comment le faire chanter ?

Le bol tibétain est traditionnellement utilisé pour la prière, la méditation ainsi que pour des soins thérapeutiques holistiques (guérison par les sons).

Leur popularité est due au son remarquable qu’ils produisent. Ils font partie intégrante de la culture asiatique depuis des siècles.

Les meilleurs bols chantants proviennent de la région de Dharamsala (la petite Lhassa) en Inde. Ils sont constitués d’un alliage de sept métaux : bronze, cuivre, étain, zinc, fer, argent et or. Chacun correspondant à l’une des sept planètes du systèmes solaire, sept chakras, sept notes de musique…etc

Un son pur aux vertus harmonisantes

Un bol tibétain peut produire deux sons distincts :

  • Le premier son est le plus facile à réaliser. On l’obtient en tapant une fois le bol avec le bâton de manière souple mais ferme.
  • Le deuxième son réclame plus d’agilité, c’est le « chant » du bol à proprement parler. On l’obtient par friction circulaire du bâton autour du bol.

Ce son, incroyablement riche et beau est en fait une harmonique (plusieurs notes) parfois complexe, et qui est caractéristique de chaque bol.

Comment procéder pour faire chanter son bol tibétain ?

Si vous êtes droitier, posez le bol tibétain à plat sur votre main gauche qui doit rester souple. Le bout des doigts ne doit pas toucher le bol. Tenez le bâton avec la main droite. Commencez par donner, doucement et souplement, un ou plusieurs petits coups sur la face externe du bol pour le faire sonner.

Ensuite faites tourner le bâton autour du bord extérieur du bol en appuyant plus ou moins fortement sur le bol. Il faut essayer d’attraper le son avec le bâton, et réussir à le conserver avec un mouvement rotatif régulier.

Les adeptes de musique et de jeux de dextérité seront au paradis ! Sachez aussi que plus le bol est petit, plus il est difficile à le faire chanter, mais après un peu d’entrainement, vous obtiendrez un son très pur qui a des vertus curatives, purifiantes et calmantes.

Le simple fait de faire sonner votre bol est une méditation en soi, car on doit se centrer et être dans le moment présent (à l’écoute).

Les bols tibétains Arasia

Tous nos bols sont vendus avec leur bâton qui est recouvert de feutre pour un son plus doux.

Nos bols chantants peuvent être simples ou décorés de motifs et symboles spirituels (le mantra Om mani padme hum, ou des images de Bouddha).

Arasia vous propose des bols tibétains faits main à Bénarès, ville sacrée de l’Inde, ainsi que des coussins pour bols tibétains.

ldd singing bowl

VOIR NOS BOLS TIBETAINS ET NOS COUSSINS POUR BOLS TIBETAINS SUR NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE

Les banians, ces arbres sacrés

bouddha banyan
Avec ses racines aériennes qui descendent de sa cime touffue vers le sol, devenant des troncs, et ses feuilles en forme de cœur, le banian est un arbre qui est doté d’une énergie particulière. On les trouve très souvent aux abords des temples. C’est un arbre qui peut vivre jusqu’à 1500 ans, c’est sous son ombre d’un banian que Bouddha aurait atteint l’illumination.

Le banian, l’arbre sacré, l’arbre qui marche

 Le banian, aussi appelé figuier des pagodes, arbre Bo, pipal, ou ficus religiosa est un arbre majestueux, qui peut atteindre 30 m de haut, et plusieurs centaines de mètres de circonférence ! 

En Asie, on en trouve dans les villes, au milieu d’une route, devant un immeuble ou au milieu d’un parking et ils sont entretenus quotidiennement par des dévots venant y déposer quelques offrandes ou faire des prières. 

Le banian est aussi un remède. En médecine ayurvédique, on utilise sa sève, ses feuilles, ou son écorce.

En Amérique du Sud, il est appelé « l’arbre qui marche », car il semble avoir des « pattes » qui partent du « tronc principal ».

Le banian invite à la méditation.

 
Il est commun en Thaïlande de voir des « maisons aux esprits » ou des statue religieuses installées dans les racines de ces arbres sacrés entourés d’écharpes de couleurs vives appelées khatas (symboles de bonté, de compassion et de chance).

La Bhagavad-Gita en fait l’arbre de la connaissance suprême. Symboliquement, il est le lien entre le monde céleste et le monde terrestre. Il a le pouvoir de calmer l’esprit, mais aussi de l’emmener très haut vers le ciel.

banyan

Quelques banians célèbres


Le plus connu et le plus sacré se trouve dans la ville sainte de Bodh-Gaya, au nord-est de l’Inde, ou le Bouddha atteignit l’éveil.

Le « grand banian » de Howrah, près de Calcutta en Inde. Son diamètre est de plus de 130 mètres.

Un autre Banyan célèbre est le Dodda Alada Mara à Bangalore.

Plantez des arbres avec Arasia !

Aidez nous dans notre action 1 euro = 1 arbre au Bengale !
Vous pouvez participer directement sur notre site  ou bien imprimer et nous renvoyer le coupon !

Les Mudras : La santé au bout des doigts !

Les mudras sont des gestes des mains sacrés dont l’origine remonte aux temps de l’Inde védique, il y a plusieurs millénaires.

Omniprésents dans les danses hindoues, ils nous racontent l’histoire de la manifestation de Dieu dans l’univers.

Signification

Le mot sanskrit mudra signifie « signe », ou « sceau ». Il provient des termes : «mud» qui signifie félicité, bonheur et «dhra» qui signifie la dissolution. Chaque mudra a une signification profonde et possède une part de la magie de la Vie.

Tradition védique ancienne

Selon cette tradition ancienne, nos cinq doigts représentent les cinq blocs de construction, ou les cinq éléments principaux de l’univers, la «Panchamahabhootas».

Chaque doigt possède sa fonction et son pouvoir au sein de notre organisme . Lorsque les doigts se touchent, les « nadis » (canaux énergétiques subtils) sont mis en relation et des vibrations énergétiques particulières sont activées. Les différents éléments qui constituent notre corps et l’univers tout entier peuvent s’associer et coopérer.

mudra arasia

Relations entre les doigts et les éléments, selon la tradition védique.

Le pouce est relié à l’élément Feu (Agni)-L’index est relié à l’élément Air (Vayu)-Le majeur est relié à l’élément Ether, le Ciel (Akasha)-L’annulaire est relié à l’élément Terre (Prithvi)-L’auriculaire est relié à l’élément Eau (Jala)

A noter que les 5 éléments indiens et chinois ne sont pas les mêmes, et les correspondances changent aussi. En savoir plus sur les 5 éléments chinois.

Bénéfices sur la santé et le bien-être

Utiliser les mudras régulièrement est une façon naturelle d’améliorer votre bien-être physique, mental et spirituel.

Lorsque l’on pratique les mudras, on crée avec nos doigts des formes particulières qui soignent le corps et l’esprit. C’est aussi le principe des asanas (postures) de yoga. D’ailleurs les mudras sont souvent qualifiés de « yoga des doigts ». Les mudras améliorent l’harmonie corps-esprit-univers.

mudras améliorent l'harmonie corps-esprit-univers

« Notre destin repose dans nos mains »

Nos mains nous servent à communiquer avec nos semblables et avec l’univers.

Elles sont notre premier moyen d’expression avant de savoir parler ! Elles peuvent remplacer nos yeux dans le noir !

Découvrez 15 mudras avec Arasia :

1- DHARMACHAKRA MUDRA : Le Mudra de la roue de la vie qui tourne amène l’évolution personnelle et enseigne la transformation perpétuelle de l’univers. Mot clé : lâcher-prise.
2- Padma Mudra – Le Mudra de la fleur de lotus ouvre le cœur à l’amour universel. Guérit les blessures intérieures et enseigne le pardon. Mot clé : amour.
Akini mudra
3 – Akini Mudra – Le Mudra de la concentration et de la réflexion, il permet l’échange entre les 2 hémisphères du cerveau. Les 5 canaux énergétiques sont activés de manière égale. Mot clé : alignement.
Shiva Linga mudra symbolise l'intégration des énergies de Shiva et Shakti, dieu et déesse hindoue
4 – Shiva Linga mudra symbolise l’intégration des énergies de Shiva et Shakti, dieu et déesse hindoue. La main droite avec le pouce droit Représente la force masculine et la main gauche symbolise l’énergie féminine.
ATMANJALI MUDRA
5 – ATMANJALI MUDRA Ce mudra, communément appelé « Namasté » est omniprésent en Inde pour dire bonjour, merci, au revoir, etc…
Il nous ramène sur le chemin du coeur.
Les 2 mains rassemblées représentent nos parts spirituelle et matérielle, ou les énergies solaires et lunaires, qui sont ici rassemblées. Mot clé lumière.
Shunya ou Shuny Mudra
6 – Shunya ou Shuny Mudra. Ici le majeur (associé à l’éther) activé nous invite à explorer l’espace. C’est aussi le mudra du ciel, et du paradis. – à ARASIA-SHOP.
KSEPANA MUDRA
7 – KSEPANA MUDRA – Ce mudra favorise l’expulsion des énergies usées ou négatif et l’absorption ultérieure d’énergie douce, positive et réparatrice.
Il favorise également la relaxation, toutes les tensions sont libérées.
bhu mudra- ancrage
8 – bhu mudra- ancrage
Bhu mudra encourage la stabilité et le sentiment de sécurité. Il fortifie la connexion avec la Terre mère ainsi qu’avec notre corps. Développe la patience. Mudra d’ancrage, excellent pour les voyageurs. Mot clé : connexion  – à ARASIA-SHOP.
Dhyani mudra
9 – Dhyani mudra –
Ce mudra est efficace pour se recentrer, et prendre pleinement conscience de son pouvoir personnel.
Très bon contre la dépression.
Les 2 pouces se rejoignent, l’energie circule, les mains forment une coupole. Vous pouvez méditer sur le vide. Ce mudra est fréquemment associé à Bouddha. – à ARASIA-SHOP.
chin ou gyan mudra
10 – chin ou gyan mudra –
Incontournables dans la pratique du yoga ou de la méditation.
Chin Mudra (les doigts tournés vers la Terre) : augmente la compréhension de soi.
Gyan Mudra (doigts tournés vers le ciel) augmente la compréhension de l’univers.
Effet apaisant, augmente la concentration et la réceptivité.
L’index représente l’être humain, l’âme individuelle (atman ou égo), et le pouce représente le divin, ou l’âme universelle (Brahman ou l’Absolu)
Le feu (le pouce) s’associe avec l’air (l’index),et cela forme un cercle pour que l’énergie circule à l’intérieur sans sortir à l’extérieur.
APANA MUDRA
11- APANA MUDRA est le mudra de la purification et de la digestion. Il favorise les energies positives et apporte le pouvoir du renouveau. Soutient la pensée visionnaire. Fortifie le foie, les reins, les dents et le système urinaire.
Ganesha mudra
12 – Ganesha mudra
– les mains installées au niveau de la poitrine doivent tirer dans des directions opposées
– ce mudra travaille sur l’ouverture de Anahata, chakra du cœur, la capacité de recevoir et de donner l’amour
– règle les problèmes respiratoires et améliore le fonctionnement du cœur –
Garuda Mudra
13 – Garuda Mudra est à pratiquer pour développer le sentiment de liberté dans sa vie. Ce mudra est très puissant. Garuda est un homme-oiseau de la mythologie hindouiste puis bouddhiste, Il est aussi considéré comme le roi des oiseaux.
C’est la monture de Vishnu, le dieu du temps et de la stabilité du monde, qui entretient la Vie et la Création.
SHANKH MUDRA
14 – SHANKH MUDRA. Aussi appelé le « geste du coquillage », ce mudra est très populaire en Inde. Idéal à pratiquer lors des changements de saison ou lorsque votre énergie baisse.
PRANA MUDRA
15 – PRANA MUDRA – l’élément de feu est associé à l’élément de la terre pour purifier et augmenter l’énergie vitale (prana) Ce mudra soigne aussi les problèmes nerveux et recharge toutes les parties du corps. Pour réaliser prana mudra, la pointe du pouce touche le petit doigt et l’annulaire. Garder les deux autres doigts tendus

Retour à la boutique

La symbolique du lotus

symbolique du lotus arasia

Le lotus est une plante aquatique à fleurs bleues, roses, violettes ou blanches qui s’apparente au nénuphar.

Sorti de la boue, il s’élève vers la lumière et représente ainsi l’élévation et la réalisation spirituelle.

Traditions

Le lotus (padma en sanskrit) est la fleur sacrée du bouddhisme et de l’hindouisme et sa symbolique est riche et puissante.

Selon la tradition bouddhique, lorsque le Bouddha marchait, des fleurs de lotus venaient à éclore…

Brahma, le Dieu créateur des hindous serait né dans un lotus. Cette fleur est le symbole de l’origine de la manifestation de la vie.

Il sert aussi souvent de trône aux divinités.

En Inde

Symbole de beauté, de pureté et d’élégance, c’est aussi la fleur nationale de l’Inde.

Le temple du lotus à New Delhi en Inde, est une curiosité architecturale en forme de fleur de lotus sur le point d’éclore. Il se veut universel et ouvert à toutes les religions. On n’y exécute pas de rituel particulier, mais on y vient tout simplement méditer en silence et le cœur ouvert.

Yoga

En yoga, la posture du lotus (padmasana) est tout un symbole de la méditation et de l’éveil. Comme un lotus, une personne novice est embourbée dans la matérialité du monde. Mais à mesure qu’elle progresse dans le yoga, elle a la possibilité de s’ouvrir magnifiquement.

Dans cette posture, la disposition des bras et des jambes évoque les pétales d’un lotus. Cette position apaise le mental, et réveille l’énergie divine qui sommeille en nous.

Mudra du lotus

Le mudra du lotus, à faire au niveau du coeur est excellent pour nous aider à sentir la chaleur de l’existence. Ce Mudra dit de la fleur de lotus ouvre notre coeur à l’amour universel.

Le lotus symbolise le cœur ou siège le divin, ainsi que les chakras, qui sont aussi appelés les lotus, ou les roues. La roue est un lotus stylisé, ou tout part du centre et revient au centre.

Thaïlande : les fleurs de lotus sacré réapparaissent après avoir disparu 10 ans !

Arasia Shop vous propose l’encens naturel de lotus blanc

Et le puzzle mandala ou fleur de lotus

Et bien d’autres produits sur le thème du lotus…

Les enseignements du Bouddhisme

Le bouddhisme n’est pas une religion comme les autres mais plutôt une philosophie de vie.

« Mon esprit est mon pire ennemi ou mon meilleur ami »

Apprivoisez votre esprit, usez de la méditation pour vous déprogrammer de votre conditionnement.

Débarrassez vous des illusions que sont l’anxiété, la gêne, l’avidité, la haine, l’ignorance, la crainte, ou la colère.

Et familiarisez vous avec des états d’esprit positifs : le contentement, la patience, la bonté et la sagesse.

« Ne désirez que ce que vous avez déjà  ! »

Restez serein, acceptez les évènements sur lesquels vous n’avez aucun contrôle tels qu’ils arrivent, ainsi vous finirez par être en harmonie avec l’univers.

Une notion fondamentale que nous enseigne le bouddhisme est l’impermanence de toute chose. Il est donc important de ne pas trop s’attacher ni aux objets matériels, ni aux personnes.

« Celui qui est maître de lui même est plus grand que celui qui est maître du monde. »

Connaissez vous vous même : avec le développement spirituel vous pourrez regarder à  l’intérieur de vous et savoir qui vous êtes vraiment. »

Acheter des tentures Bouddha et des statuettes de Bouddha

Connaissez vous la différence entre le Bouddha Thaïlandais et le Bouddha chinois ?

il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances ou l’on doit honorer en autrui la croyance qu’on ne partage pas.
Ce n’est que quand l’homme aura de la compassion pour tous les êtres vivants, qu’il pourra se dire noble.

Autres Citations de Bouddha

« Happy Bouddha » : Le Bouddha chinois de la prospérité.

Le Bouddha chinois de la prospérité ou Bouddha rieur (« Happy Bouddha » en anglais) est le gros Bouddha. Il ne doit pas être confondu avec Siddharta Gautama, qui est aussi appelé le Bouddha Thaï ou le Bouddha historique !

L’origine de Bouddha rieur remonte à la Chine du Xème siècle, sous la dynastie des Liang. A cette époque, un moine bouddhiste appelé Budai (prononcer boudaye) fut désigné comme une incarnation de Maitreya, le Bouddha du futur.

Budai était ventru, jovial, bon et généreux. De ce fait, il est souvent représenté avec un sac rempli d’objets précieux ou avec une jarre toujours pleine de vin !

De nos jours, on le retrouve dans toutes les maisons chinoises. Car il est considéré comme un porte bonheur apportant la chance ainsi que la prospérité matérielle et spirituelle.

On raconte que frotter le ventre de Budai apporterait richesse et plénitude.

Sa nature bienheureuse, son embonpoint et son éternel sourire ont fait de lui la divinité de l’abondance et du bonheur !

bouddha rieur arasia

Le Bouddha thaïlandais, quand à lui est Siddhârta Gautama, qui vécut en Inde six siècles avant notre ère, et voyagea à travers l’Asie. Il est aussi appelé le Bouddha historique.

Où positionner votre statue de Bouddha ?

Evitez de mettre la statue dans les pièces d’eau et lieux de nudité: salle de bain, w.c et chambres à coucher.

Les enseignements du bouddhisme

Découvrir tous nos articles Bouddha sur notre boutique en ligne.

Le karma ou la loi du karma

Le karma est une notion essentielle dans nombre de religions et philosophies orientales, telles que le bouddhisme et l’hindouisme.

Le karma est la somme de nos actions passées, présentes et futures, et plus particulièrement les conséquences de celles-ci.

Dans la vie, nos expériences sont le résultat de nos propres actions et pensées.

Nous sommes responsables de notre karma, et pour l’améliorer, il est essentiel d’agir avec des intentions positives et de la compassion.

Le plus important est l’intention, c’est-à-dire que si vous faites une action négative sans en avoir l’intention, les conséquences karmiques seront moindres.

Les bonnes intentions entrainent des résultats agréables et conduiront au bonheur. A contrario, les mauvaises intentions entraineront des résultats désagréables et le malheur.

Le karma c’est des graines que l’on plante : on récolte ce que l’on sème !

C’est la loi de cause à effets et la rétribution de nos actes !

Recette pour vous nettoyer :

  • soyez reconnaissant
  • agissez avec amour
  • surveillez votre attitude
  • examinez vos motivations
  • pardonnez
ldd-karma