Le Gingko Biloba, l’arbre le plus ancien du monde !

Le Gingko Biloba, avec ses jolies feuilles en forme de cœur, est un arbre remarquable sous de nombreux aspects !

Originaire de Chine, où on l’appelle « yinxing » (abricotier d’argent), il existe aujourd’hui sur tous les continents.

Pour les bouddhistes, le gingko biloba est symbole d'amour, de longévité, de chance et de protection
Pour les bouddhistes, le gingko biloba est symbole d’amour, de longévité, de chance et de protection.

Au Japon on le surnomme « l’arbre pondeur », car ses fruits ressemblent à des œufs, ou encore « l’arbre du grand père et du petit fils », car lorsqu’un homme plante un ginko, c’est le petit fils qui récoltera ses fruits. La feuille du ginkgo est le symbole de Tokyo.

Au Tibet on le nomme « arbre de la vie ».

Plus ancien que les dinosaures !

A l’heure actuelle, le gingko est le seul représentant des Ginkgoaceae, la plus ancienne famille d’arbres connue, qui serait apparue il y a 270 millions d’années… soit 40 millions d’années avant les dinosaures !

sens

C’est une espèce panchronique, cela signifie que les spécimens actuels ressemblent à s’y méprendre aux spécimens qui ont existé il y a des millions d’années.

Étonnamment résistant !

Le gingko biloba peut atteindre 40 mètres de hauteur, et vivre plus de 1500 ans.

Il peut pousser sur tous types de terrains, et s’adapte à son environnement.

Étonnamment résistant aux conditions climatiques ainsi qu’à toutes sortes de nuisibles, aux parasites, à la pollution, et même aux radiations nucléaires, il fut la première espèce d’ arbre à repousser, moins d’un an après le bombardement d’Hiroshima.

zen

De nombreuses applications médicales

Les feuilles de gingko biloba sont utilisées en Médecine Traditionnelle Chinoise depuis l’antiquité.

Ses vertus thérapeutiques sont nombreuses : antioxydant, amélioration du système immunitaire, ralentissement du vieillissement des cellules, amélioration de la circulation sanguine, protection du cerveau…

Il est connu pour ses bienfaits sur la mémoire, et la concentration.

Cependant tous les effets ne sont pas prouvés et il peut exister des effets indésirables donc consultez votre médecin traitant.

Symbole d’amour

Il y a des gingko mâles et des gingkos femelles, et on dit qu’ils auraient tendance a se pencher l’un vers l’autre !

Dans les villes on plante de préférence des gingko mâles, car les fruits des arbres femelles dégagent une odeur nauséabonde.

La noix de gingko est un met délicat qui peut être cuisiné de différentes façons. Elles sont traditionnellement servies dans les mariages chinois, et auraient des vertus aphrodisiaques…

Attention cependant car elles sont potentiellement mortelles si consommées crues.

montagnes de Zhongnan - spectacle de toute beauté
Chaque automne, dans la cour du temple Gu Guanyin,
dans les montagnes de Zhongnan, en Chine,
un gingko biloba planté vers 600 ap JC,
déverse ses feuilles d’or pour nous offrir un spectacle de toute beauté.

L’arbre de vie : ce symbole mythique

L’arbre de vie est un symbole puissant et ancien, présent dans de très nombreuses cultures de part le monde.

L’arbre de Vie est souvent représenté dans un cercle. Le cercle est la forme parfaite qui représente la conscience, ainsi que l’unité de la vie qui est la cellule. Le cercle est aussi l’élément de base de la fleur de vie.

L’arbre de la Vie représente la continuité de l’évolution, et la connexion symbolique entre toutes les formes de la création, tel un immense arbre généalogique planétaire. Il est protecteur et pourvoyeur de nourriture.

L’arbre de la connaissance, lui, relie le monde sous-terrain, représenté par les racines, au monde céleste, représenté par les branches.

L’arbre est un symbole présent dans nombre de religions, de mythologies et de philosophies.

Selon le christianisme, l’arbre est présent dans le jardin d’Eden, c’est le symbole de la vie éternelle et de la connaissance du bien et du mal.

La même notion d’arbre immortel se retrouve dans l’islam et dans le judaïsme. Placé au milieu du Paradis, il perd ses feuilles à chaque hiver et celles-ci repoussent au printemps suivant (représentation du cycle éternel des saisons et de la vie).

Selon le bouddhisme, ‘l’Açvattha’ est un figuier sacré, car c’est sous cet arbre que Bouddha médita et acquit la sagesse.

Chez les hindous, l’univers prend la forme d’un arbre renversé : ses racines partent du ciel, et ses branches et ses feuilles recouvrent la terre. L’arbre sacré des hindous est l’Akshayavat, « le banyan éternel », exemple remarquable du pouvoir divin car cet arbre serait indestructible. Il serait situé à l’intérieur des remparts du fort Allahabad, à la confluence du Gange et de la rivière Yamuna.

Dans la mythologie chinoise, Le ‘Kien-mou’  est l’arbre sacré qui relie les neuf sources (séjour des morts) aux neuf cieux. Grâce à lui, les souverains passent du ciel à la terre et vice-versa. Ce sont les substituts temporaires du soleil pour gérer la vie sur terre.

L’arbre de vie, symbole mythique, est considéré comme un porte-bonheur, un talisman qui nous rappelle d’où l’on vient et où l’on va (nous venons de la Terre pour nous élever vers les cieux).

L’arbre est chargé de symbolisme et imprégné d’essence divine, et de l’étincelle de vie qui lui permet de pousser.

C’est un symbole très présent sur les bijoux, et les tentures pour son aspect spirituel, mais également car il est très esthétique.

Nous vous proposons de nombreux produits joliment décorés d’arbres de vie comme des tentures, des pendentifs, des bagues, des boucles d’oreilles, etc…

Plantez un arbre avec Arasia et Mass-Education.

Les banians, ces arbres sacrés

bouddha banyan
Avec ses racines aériennes qui descendent de sa cime touffue vers le sol, devenant des troncs, et ses feuilles en forme de cœur, le banian est un arbre qui est doté d’une énergie particulière. On les trouve très souvent aux abords des temples. C’est un arbre qui peut vivre jusqu’à 1500 ans, c’est sous son ombre d’un banian que Bouddha aurait atteint l’illumination.

Le banian, l’arbre sacré, l’arbre qui marche

 Le banian, aussi appelé figuier des pagodes, arbre Bo, pipal, ou ficus religiosa est un arbre majestueux, qui peut atteindre 30 m de haut, et plusieurs centaines de mètres de circonférence ! 

En Asie, on en trouve dans les villes, au milieu d’une route, devant un immeuble ou au milieu d’un parking et ils sont entretenus quotidiennement par des dévots venant y déposer quelques offrandes ou faire des prières. 

Le banian est aussi un remède. En médecine ayurvédique, on utilise sa sève, ses feuilles, ou son écorce.

En Amérique du Sud, il est appelé « l’arbre qui marche », car il semble avoir des « pattes » qui partent du « tronc principal ».

Le banian invite à la méditation.

 
Il est commun en Thaïlande de voir des « maisons aux esprits » ou des statue religieuses installées dans les racines de ces arbres sacrés entourés d’écharpes de couleurs vives appelées khatas (symboles de bonté, de compassion et de chance).

La Bhagavad-Gita en fait l’arbre de la connaissance suprême. Symboliquement, il est le lien entre le monde céleste et le monde terrestre. Il a le pouvoir de calmer l’esprit, mais aussi de l’emmener très haut vers le ciel.

banyan

Quelques banians célèbres


Le plus connu et le plus sacré se trouve dans la ville sainte de Bodh-Gaya, au nord-est de l’Inde, ou le Bouddha atteignit l’éveil.

Le « grand banian » de Howrah, près de Calcutta en Inde. Son diamètre est de plus de 130 mètres.

Un autre Banyan célèbre est le Dodda Alada Mara à Bangalore.

Plantez des arbres avec Arasia !

Aidez nous dans notre action 1 euro = 1 arbre au Bengale !
Vous pouvez participer directement sur notre site  ou bien imprimer et nous renvoyer le coupon !

« un arbre vaut plus que son bois »

statue dans un arbre

L’arbre est un trésor qui fournit ombre, humidité, fruits et air pur.

L’arbre est une maison pour les oiseaux, les insectes et les singes.

Les forêts sont les poumons de la terre.

En yoga, la posture de l’arbre est excellente pour apaiser, harmoniser et équilibrer le corps et le mental.

Malheureusement la déforestation fait rage sur la planète.

Les tronçonneuses font partout fuir les animaux sauvages, détruisent les écosystèmes, et les remplacent par des monocultures qui privent les peuples de leurs ressources traditionnelles.

La forêt détruite ne régule plus la sécheresse et l’humidité, les racines des arbres ne retiennent plus la terre, surviennent alors canicules, tempêtes, éboulements, dérèglement climatique…

Mais restons positifs, et plantons des arbres !

De plus en plus d’actions sont menées localement et globalement pour lutter contre la destruction de l’environnement.

Chacun peut agir à son niveau et faire passer le message.

Plantez un arbre pour un euro en Inde avec Arasia et Mass-Education !

L’arbre de vie ce symbole mythique

Les banyans, ces arbres sacrés

Forest man, l’homme qui a planté une forêt !