L’orchidée, une passion thaïlandaise

Les orchidées, ces fleurs délicates et sensuelles sont le symbole de l’amour, et du prestige de la Thaïlande au niveau international.

Plusieurs variétés d’orchidées sont originaires de Thaïlande, parmi elles le Dendobrium et les célèbres Aeris et Vanda. Certaines variétés portent même le nom de membres de la famille royale thaïlandaise, par exemple la majestueuse Queen Sirikit (Butterflymoons).

Les fleurs en général, et les orchidées en particulier sont omniprésentes au royaume du sourire :  d’innombrables marchés aux fleurs parsèment le pays, et de nombreuses fermes d’orchidées ont fleuri un peu partout.

Le célèbre festival des fleurs de Chiang Mai, qui a lieu chaque année début février et dure 3 jours pendant lesquels la « Rose du Nord » (surnom de la ville de Chiang Mai) se pare de ses plus beaux atours. Défilé de chars fleuris, élection de « Miss Flower », concerts et spectacles de danse, jeux et concours divers animent la ville à cette occasion.

Le plus souvent violettes, blanches ou jaunes tigrées, les élégantes orchidées peuvent être terrestres, mais vivent le plus souvent accrochées dans les branches d’un arbre, ou dans le creux d’un rocher (on parle alors de plante épiphyte).

Subtilement parfumées, les orchidées participent traditionnellement aux rituels de bien être et font partie intégrante des arts décoratifs thaïlandais. Part importante des offrandes religieuses, elles embellissent les préparations culinaires mais aussi les chevelures des belles thaïlandaises.

Véritable passion, et fierté nationale, il existe aujourd’hui en Thaïlande une véritable industrie de l’orchidée, fortement développée depuis le début des années 80 et qui place le pays au premier rang des exportateurs mondiaux de cette plante.

Arasia vous propose l’encens naturel d’orchidée.

Une autre fleur hautement symbolique de la Thaïlande est bien sûr le lotus.

Initiatives de reforestation

La déforestation menace chaque jour un peu plus notre survie à long terme sur notre belle planète.

Heureusement un nombre toujours plus grand d’initiatives de reforestation sont lancées par des associations et des personnes passionnées qui travaillent sans relâche pour un futur meilleur pour tous.

En Inde un homme a planté une forêt de 550 hectares à lui tout seul pendant 30 ans

Succès en Indonésie

Des éco-guerriers protègent forêts et animaux en Indonésie

L’Inde prévoit de planter 2 milliards d’arbres, l’effet que cela aura est incroyable

En Inde : ce village plante 111 arbres à chaque naissance d’une fille

« Prenons en graine » de tous ces beaux projets, et avec eux semons l’espoir de reboiser notre planète et de sauver son avenir !

Arasia vous propose de planter 1 arbre en Inde pour 1 euro.

Cette action participe à la protection du tigre royal du Bengale, espèce malheureusement menacée d’extinction.

Lien vers les vidéos réalisées par les étudiants de DC campus Toulouse

L’arbre de vie : ce symbole mythique

L’arbre de vie est un symbole puissant et ancien, présent dans de très nombreuses cultures de part le monde.

Il représente la connexion symbolique entre toutes les formes de la création, tel un immense arbre généalogique planétaire. Il est souvent représenté dans un cercle.`

L’arbre de la connaissance, lui, relie le monde sous-terrain, représenté par les racines, au monde céleste, représenté par les branches.

L’arbre est un symbole présent dans nombre de religions, de mythologies et de philosophies.

Selon le christianisme, l’arbre est présent dans le jardin d’Eden, c’est le symbole de la vie éternelle et de la connaissance du bien et du mal.

La même notion d’arbre immortel se retrouve dans l’islam et dans le judaïsme. Placé au milieu du Paradis, il perd ses feuilles à chaque hiver et celles-ci repoussent au printemps suivant (représentation du cycle éternel des saisons et de la vie).

Selon le bouddhisme, ‘l’Açvattha’ est un figuier sacré, car c’est sous cet arbre que Bouddha médita et acquit la sagesse.

Chez les hindous, l’univers prend la forme d’un arbre renversé : ses racines partent du ciel, et ses branches et ses feuilles recouvrent la terre. L’arbre sacré des hindous est l’Akshayavat, « le banyan éternel », exemple remarquable du pouvoir divin car cet arbre serait indestructible. Il serait situé à l’intérieur des remparts du fort Allahabad, à la confluence du Gange et de la rivière Yamuna.

Dans la mythologie chinoise, Le ‘Kien-mou’  est l’arbre sacré qui relie les neuf sources (séjour des morts) aux neuf cieux. Grâce à lui, les souverains passent du ciel à la terre et vice-versa. Ce sont les substituts temporaires du soleil pour gérer la vie sur terre.

L’arbre de vie, symbole mythique, est considéré comme un porte-bonheur, un talisman qui nous rappelle d’où l’on vient et où l’on va (nous venons de la Terre pour nous élever vers les cieux).

L’arbre est chargé de symbolisme et imprégné d’essence divine, et de l’étincelle de vie qui lui permet de pousser.

C’est un symbole très présent sur les bijoux, et les tentures ARASIA-SHOP pour son aspect spirituel, mais également car il est très esthétique.

Nous vous proposons de nombreux produits joliment décorés d’arbres de vie comme des tentures, des pendentifs, des bagues, des boucles d’oreilles, etc…

lire notre article sur la fleur de vie ici

Plantez un arbre avec Arasia et Mass-Education.

Forest Man, l’homme qui a planté une forêt !

L’île de Majuli est située dans le fleuve Bhramapoutre dans le nord de l’Inde. Dans les années 70 c’était un grand banc de sable menacé par les vents et l’érosion des sols avec une population de 150 000 habitants.

Jadav Payeng est un incroyable défenseur de la nature. Depuis 1979, arbre après arbre, il a planté seul une incroyable forêt, la forêt Molai, dans le but de sauver son île menacée par l’érosion.

Forest Man
Forest Man Jadav Payeng

Aujourd’hui la forêt Molai recouvre plus de 550 hectares. Elle est devenue dense et riche, et abrite de nombreuses espèces animales et végétales dont plusieurs sont en voie de disparition : éléphants, tigres du Bengale, rhinocéros à une corne, vautour …

La forêt Molai a été plantée par un seul homme, maintenant surnommé « Forest Man », il a planté sa forêt sans outils, simplement avec ses 2 mains et sans aucune aide !

Jadav Payeng a consacré sa vie à planter cette forêt, cet homme est un véritable amoureux de la nature, humble et passionné, qui nous montre qu’avec de la volonté tout est possible.

Son combat est loin d’être terminé, comme il le dit lui même : « Il ne le sera jamais. La plus grande menace à laquelle je dois faire face ne provient pas de la nature mais des miens. L’homme a vocation à tout détruire alors que ça devrait être le contraire. Je me battrai jusqu’au bout pour que ce soit le cas».

Et si on prenait exemple et que chacun de nous agissait à son échelle ? Le monde entier pourrait être transformé !

Arasia vous propose de planter des arbres en participant à l’opération 1 euro = 1 arbre, en partenariat avec l’ONG indienne Mass-Education.

En savoir plus sur les projets de reforestation parrainés par Arasia.

Les banians, ces arbres sacrés

Le banian, aussi appelé figuier des pagodes, arbre Bo, pipal, ou ficus religiosa est un arbre majestueux qui peut atteindre 30 m de haut, et plusieurs centaines de mètres de circonférence ! Avec ses racines aériennes qui descendent de sa cime touffue vers le sol, devenant des troncs, et ses feuilles en forme de coeur, le banian invite à  la méditation.

En Asie, on en trouve un peu partout : dans les villes, au milieu d’une route, devant un immeuble ou au milieu d’un parking et ils sont entretenus quotidiennement par des dévots venant y déposer quelques offrandes ou faire des prières.

En effet, c’est sous l’ombre d’un banian que Bouddha aurait atteint l’illumination. Et la Bhagavad-Gita en fait l’arbre de la connaissance suprême.

C’est un arbre doté d’une énergie particulière, que l’on trouve très souvent aux abords des temples, et qui peut vivre jusqu’à  1500 ans. Il a le pouvoir de calmer l’esprit, mais aussi de l’emmener très haut vers le ciel.

En Amérique du Sud il est appelé « l’arbre qui marche » car il semble avoir d’énormes pattes d’éléphant qui partent du « tronc principal ».

Quelques banians célèbres

Le plus connu et le plus sacré se trouve dans la ville sainte de Bodh-Gaya, au nord-est de l’Inde, ou le Bouddha atteignit l’éveil.

Le « grand banian » de Howrah, près de Calcutta en Inde. Son diamètre est de plus de 130 mètres.

Un autre Banyan célèbre est le Dodda Alada Mara à Bangalore.

Le banian entre dans la composition de nombreux remèdes ayurvédiques. On utilise sa sève, ses feuilles, ou son écorce.

Aidez nous dans notre action 1 euro = 1 arbre au Bengale !

Reforestation Sumatra (2010)

Regards, expressions, gestes… Les comportements du dernier grand singe d’Asie sont on ne peut plus troublants…

En malais, orang outan signifie « homme de la forêt », il partage 96,4% de son ADN avec l’homme.

Mais une déforestation massive est en cours dans ces îles paradisiaques de Bornéo et de Sumatra, principalement pour y planter des palmiers à huile. L’huile de palme, produite à très bas prix, est de plus en plus utilisée dans l’industrie alimentaire, cosmétique et chimique, et pour la fabrication d’agrocarburant.

Extrêmement dépendants des forêts, les orangs outans sont actuellement en danger de disparition, et avec eux une biodiversité extraordinaire : nombreuses espèces animales et végétales en voie de disparition (gibbons et siamangs, macaques à longue queue, loris, éléphants, rhinocéros, tigres, sangliers sauvages, diverses espèces remarquables de la flore telles que le parasite arum titan, et la plus grande fleur du monde la rafflesia.)

L’Indonésie connait la déforestation la plus rapide du monde, l’équivalent d’un terrain de foot toutes les 10 secondes… La destruction des forêts menace l’équilibre de notre planète.

En 2010 Arasia a parrainé la plantation de 800 arbres en partenariat avec SOS (Sumatran Orangoutans Society)

En savoir plus sur nos actions de reforestation.

Plantez un arbre avec Arasia.

 

Arasia a planté 800 arbres en 2010 en partenariat avec Sumatran Orangutans Society

« un arbre vaut plus que son bois »

statue dans un arbre

 

L’arbre est un trésor qui fournit ombre, humidité, fruits et air pur.

L’arbre est une maison pour les oiseaux, les insectes et les singes.

Les forêts sont les poumons de la terre.

En yoga, la posture de l’arbre est excellente pour apaiser, harmoniser et équilibrer le corps et le mental.

Malheureusement la déforestation fait rage sur la planète.

Les tronçonneuses font partout fuir les animaux sauvages, détruisent les écosystèmes, et les remplacent par des monocultures qui privent les peuples de leurs ressources traditionnelles.

La forêt détruite ne régule plus la sécheresse et l’humidité, les racines des arbres ne retiennent plus la terre, surviennent alors canicules, tempêtes, éboulements, dérèglement climatique…

Mais restons positifs, et plantons des arbres !

De plus en plus d’actions sont menées localement et globalement pour lutter contre la destruction de l’environnement.

Chacun peut agir à son niveau et faire passer le message.

Plantez un arbre pour un euro en Inde avec Arasia et Mass-Education !

L’arbre de vie ce symbole mythique

Les banyans, ces arbres sacrés

Forest man, l’homme qui a planté une forêt !